Search icon

Des cochons utilisés pour créer des organes humains ?

News Section Icon Publié 07/06/2016

La manipulation génétique a fait ces derniers jours les gros titres dans de nombreux pays. Des scientifiques américains de l'Université de Californie tentent de cultiver des organes humains dans des cochons.

La technique de la « chimère »

Des cellules souches humaines ont été injectées dans des embryons de cochons pour produire des embryons humains-porcs, appelés « chimères ». Ces embryons sont utilisés dans un but scientifique, afin de voir s'ils permettraient de surmonter une pénurie mondiale de dons d’organes.

Ce sujet est très controversé. 

Une nouvelle source de souffrance animale

Le désir des malades et de leur famille de bénéficier de dons d’organes est parfaitement compréhensible, mais les conséquences de ces manipulations sur le bien-être des animaux ne doivent pas être négligées.

Plutôt que de développer une nouvelle source de souffrance animale, il est important de convaincre plus de gens d'être donneur.

De plus, les vrais organes humains sont moins susceptibles d’être rejetés par l'organisme que ceux provenant d’un hybride humain-animal.

Pour chaque organe produit, de nombreux animaux sont susceptibles de souffrir et de mourir au cours du processus de création de l'embryon humain-animal. En outre, parmi ces embryons nés vivants, nombreux sont ceux qui risquent de ne pas survivre après la naissance.

Pour en savoir plus sur les manupulations génétiques, téléchargez notre brochure Clonage et manipulation génétique des animaux