Search icon

Trophées 2016 : 7 entreprises françaises récompensées

News Section Icon Publié 29/06/2016

CIWF a remis mardi 28 juin à Berlin, ses « Trophées Bien-être Animal » à 41 leaders de l’agroalimentaire pour récompenser leurs engagements en faveur du bien-être animal. 7 entreprises françaises ont été récompensées cette année dont Monoprix, Terrena Nouvelle Agriculture, Michel et Augustin et Harrys.

Depuis 2007, CIWF récompense des grandes marques, enseignes et entreprises de l’industrie agroalimentaire et des organisations publiques pour leurs engagements en matière de bien-être animal.

85 millions d’animaux

Cette année, la remise des trophées s’est tenue à Berlin, et a permis de récompenser 41 entreprises qui s’engagent à mettre en place des démarches de progrès relatives à leur politique d’achat d’œufs, de viande et de produits laitiers.

Pour cette nouvelle édition, 43 trophées ont été remis à 14 entreprises de restauration commerciale, 17 transformateurs et producteurs et 10 distributeurs. 7 de ces lauréats sont implantés en France. Plus de 85 millions d’animaux vont bénéficier des engagements des lauréats 2016 des Trophées Bien-être animal.

Les Français récompensés pour leurs engagements sur les œufs et les poulets

Parmi les lauréats français cette année, Michel et Augustin, Harrys, Monoprix et La Ferme avicole Rey (L’œuf des Pyrénées Atlantiques et L’œuf de Rey) ont reçu un Œuf d’Or. Plus aucun œuf de poule élevée en cage dans les biscuits sucrés ou salés de Michel et Augustin (et dans les produits frais à partir de cet automne), ou prochainement dans les produits Harrys, et d'plus aucune boîte d’œufs de poules élevées en cage vendue dans les magasins Monoprix. Terrena Nouvelle Agriculture, René Meyer et Shiever Bi1 ont quant à eux reçu un Poulet d'Or.

image Harrys.jpg

 Voir le descriptif des lauréats français 2016

Chaque année, plus de 342 millions d’animaux vont profiter des engagements cumulés des lauréats à travers le monde.

2016 est aussi l’année des premières fois.

La première fois que CIWF a remis des trophées à des acteurs d’Afrique du Sud. (Chilean hen farmer et Pablo Albarren d’Ecoterra ont reçu un Œuf d’Or). La première fois qu’un Œuf d’Or est remis à un élevage d’œufs de cailles (entreprises Clarence Court, UK). Et la première fois que l’Italie reçoit un Porc d’Or. En Italie, tout comme en France, la coupe des queues, le meulage des dents et la castration sans anesthésie sont encore une routine très pratiquée, tout comme l’élevage en enclos bondés, sans enrichissements, ou encore l’usage de cages de mise bas pour les truies. L’engagement pris par Fumigalli et Primavera marque donc un grand pas en avant pour le bien-être animal dans le pays. CIWF espère que la mise en lumière de leurs engagements encouragera d’autres acteurs à suivre le même chemin.

Pour Hélène O’Donnell chargée des affaires agroalimentaires pour CIWF France : « Ces politiques et nouvelles pratiques ont un impact direct sur plus de 85 millions d’animaux chaque année. C’est énorme, mais n’oublions pas que ce n’est que le haut de l’iceberg. CIWF est très fière de ce que ces Trophées permettent d’accomplir, mais il reste beaucoup à faire pour que les entreprises comprennent que le bien-être animal est un impératif éthique et commercial ».