Search icon

Aldi : plus d'œufs de cage d’ici 2025

News Section Icon Publié 04/08/2016

Aldi suit un mouvement grandissant dans le monde et s’engage à cesser de vendre des œufs de poules élevées en cage dans ses supermarchés d’ici 2025.

La décision d'Aldi Nord a été officialisée dans sa « Politique internationale en matière de bien-être animal », qui annonce l'objectif d'éliminer l’élevage en batterie des poules. Aldi se donne 9 ans pour achever sa transition vers un approvisionnement entièrement exempt d'œufs de batterie dans ses quelques 5 000 magasins présents dans 9 pays européens, dont la France (environ 900 magasins). C’est déjà le cas dans les supermarchés Aldi en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. 
CIWF France se réjouit de l'engagement d'Aldi qui rejoint en France les enseignes Monoprix, Colruyt, ATAC, Maximarché et Bi1 dans leur engagement à ne vendre que des œufs issus d'élevages hors cage, et nous espérons que d’autres supermarchés vont suivre rapidement ces exemples.

On assiste aujourd’hui à une évolution spectaculaire des entreprises partout dans le monde. Au Royaume-Uni, Asda, Lidl, Tesco, Morrisons, Aldi et Iceland ont récemment pris pareil engagement, suivant la voie d’autres distributeurs britanniques, comme Waitrose, Sainsbury’s et Marks and Spencer, qui se sont engagés il y a quelques années à ne plus vendre d’œufs de cage.

L’industrie agroalimentaire évolue et s’engage pour le bien-être animal

Avec de plus en plus d’entreprises qui promettent de se joindre à ce mouvement grandissant qui vise à bannir les cages à travers le monde, il est certain que l’industrie agroalimentaire évolue et commence finalement à placer le bien-être animal au centre de ses préoccupations. Cette évolution est l’aboutissement de nombreuses années de campagnes publiques, de relations avec les distributeurs et de travail sans relâche d’organisations comme CIWF. Les supermarchés sont finalement d’accord : les animaux d’élevage méritent une vie hors cage.

Des conditions atroces pour les poules élevées en cage

Une vie en cage 

Une vie en cage restreint les poules et les empêche d’exprimer leurs comportements naturels. Une enquête effectuée par CIWF en 2015 a révélé les conditions de vie atroces de millions de poules en cages en France et en Europe. Elles passent leur vie entière sur un sol métallique grillagé ou des perchoirs glissants, sans jamais voir la lumière du jour. En France, 68% des élevages sont des systèmes de cage, soit 32 millions de poules qui ont pour seul espace de vie à peine plus d’une feuille A4 par poule.

Pourquoi 2025 ?

Les durées proposées par les distributeurs pour bannir les cages sont plus longues que ce que l’on souhaiterait. Mais CIWF se réjouit de ces engagements, qui vont réellement faire une différence pour les poules, en leur garantissant une vie meilleure et plus heureuse. Des changements aussi importants ne peuvent malheureusement pas être mis en place du jour au lendemain, et il y a des obstacles légitimes que les distributeurs doivent surmonter pour éliminer progressivement les œufs de batterie.