Search icon

Les entreprises françaises encore à la traîne

News Section Icon Publié 24/01/2017

Dairy cows outside in a field

Mis à part les groupes Danone, Sodexo et Carrefour, les leaders français de l’agroalimentaire restent à la traîne sur le sujet du bien-être animal. C’est ce qui ressort de l’édition 2016 du Business Benchmark on Farm Animal Welfare (BBFAW), un classement annuel des leaders mondiaux de l’agroalimentaire sur la base de leur prise en compte du bien-être des animaux d’élevage et de leur transparence sur le sujet, publié le 23 janvier 2017 à New-York.

99 entreprises évaluées pour la 5ème édition du BBFAW

Pour la cinquième année consécutive, le Business Benchmark on Farm Animal Welfare (BBFAW) a analysé l’importance accordée au bien-être des animaux d’élevage par les leaders mondiaux de l’agroalimentaire (la grande distribution, la restauration commerciale et les producteurs/transformateurs.).

Au total, ce sont 99 entreprises qui ont été évaluées cette année, sur la base des informations rendues publiques par ces dernières. Le BBFAW a pour but d’améliorer les politiques et la performance des leaders de l’agroalimentaire sur le bien-être animal.

Des résultats plus qu'encourageants !

Les résultats du Benchmark 2016, projet sponsorisé par Compassion in World Farming, World Animal Protection et la société d’investissement Coller Capital, révèle que les entreprises sont de plus en plus sensibles au bien-être animal.

  • 73% des entreprises évaluées cette année ont publié leurs politiques relatives au bien-être animal, contre 46% en 2012 (et 69% en 2015)
  • 65% des entreprises ont publié des objectifs concrets sur le bien-être animal, contre 26% en 2012 (et 54% en 2015).
  • 26 entreprises ont gagné au moins une place dans le classement de cette année.

Le bien-être animal devient donc un sujet incontournable dans le monde agroalimentaire, avec près des trois quarts des entreprises évaluées ayant communiqué leur engagements sur le sujet. 

Les entreprises françaises encore à la traîne

Les groupes Danone et Sodexo s’affichent cette année encore en tête du classement des entreprises françaises, arrivant au niveau 3 (sur un total de 6 niveaux, le niveau 6 étant le moins bien noté). On observe aussi cette année le progrès du groupe Carrefour, qui gagne une place par rapport à 2015 et se positionne au niveau 4. Sur les 10 entreprises françaises classées cette année, il est cependant regrettable que 7 d’entre elles restent en bas de classement. Les groupes Auchan, Casino, Leclerc et Lactalis ne bougent pas du niveau 1, le plus bas depuis 2012 (voir le classement entreprise par entreprise).

Les entreprises françaises doivent donc encore faire des efforts en matière de communication sur leur politique relative au bien-être animal, tandis que la demande des consommateurs pour des produits plus respectueux du bien-être animal se fait de plus en plus pressante.


Un puissant moteur de changement

Cliquez ici pour consulter le rapport complet et ici pour visionner les résultats entreprise par entreprise.

Plus d’informations sur le BBFAW sur : www.bbfaw.com