Search icon

Knorr s'engage pour les poulets

News Section Icon Publié 26/09/2017

Knorr, la plus grande marque du géant Unilever, a renforcé son engagement à mettre en place des normes de bien-être animal plus élevées pour 100% du poulet, porc et bœuf utilisés dans ses soupes, sauces et bouillons à l'échelle mondiale d'ici 2024. Ce sont les 1ers en Europe à prendre de tels engagements pour le bien-être des poulets !

Knorr, déjà récompensé en 2015 par CIWF

En collaboration avec CIWF, Knorr avait déjà annoncé en 2015 son ambition de promouvoir des normes plus élevées en matière de bien-être animal, supérieures aux standards actuels de l’industrie. Pour cet engagement Knorr avait reçu  de CIWF en 2015 un Trophée « Reconnaissance Spéciale ».  102 millions de poulets devaient bénéficier de cet engagement chaque année. Depuis lors, la marque à continué à travailler étroitement avec CIWF pour commencer à transformer sa chaîne d'approvisionnement.

Les normes de bien-être animal appliquées par Knorr sont basées sur les recommandations de CIWF pour les porcs, les poulets de chair et les bovins. Knorr va assurer la mise en place de ces nouveaux standards via des organismes de certification locaux, ou des auditeurs indépendants dans les cas où il n’existe pas d’organismes équivalents, afin d’assurer que les fournisseurs répondent aux critères de bien-être animal requis.


Engagements pour les poulets de chair

Fort de ce travail, Unilever est devenu le premier transformateur à s’engager sur des normes supplémentaires spécifiques au poulet de chair pour l’ensemble de ses activités en Amérique du Nord et en Europe d’ici 2024.
Knorr s’était d’ores et déjà engagé en 2015 à réduire les densités en élevage de poulets et à enrichir leur milieu de vie.

Les critères de bien-être animal supplémentaires sur lesquels la marque s’engage aujourd’hui concernent en premier lieu le changement des souches de poulets utilisées et la méthode d’abattage. 

Knorr représente environ 80% du volume de poulet utilisé par la société mère Unilever. Cet engagement signifie que 100% du poulet de la chaîne d’approvisionnement d’Unilever en Amérique du Nord et en Europe répondra aux nouveaux critères de bien-être animal d’ici 2024.

Pour Amélie Legrand, responsable des affaires agroalimentaire de CIWF :
«  Les engagements de Knorr sont phénoménaux car ils couvrent aussi des ingrédients présents dans des produits transformés.  La volonté d’Unilever de s’engager à répondre aux demandes communes des ONG à la fois aux Etats-Unis et en Europe témoigne de leur ambition et de leur capacité à travailler en faveur d’une production alimentaire plus durable. Nous espérons que leur leadership encouragera d’autres entreprises à s’engager elles aussi, ce qui permettra d’accélérer la transition vers un modèle de production plus respectueux du bien-être animal. »