Search icon

Etats Généraux de l’alimentation : un discours intéressant, quelles concrétisations ?

News Section Icon Publié 13/10/2017

Mercredi 11 octobre, le Président de la République, s’est exprimé à mi-parcours des Etats Généraux de l’alimentation devant une salle de plusieurs centaines de participants, associations, syndicats, filières professionnelles, distributeurs… CIWF était présente et se réjouit de certaines déclarations encourageantes et des propositions innovantes, sur la politique alimentaire, les modes de production et le bien-être des animaux d’élevage.

Une remise en cause de l’élevage productiviste, une mise en avant des productions de qualité, la fin des œufs de poules en cage en supermarché sont quelques-uns des points principaux annoncés par le Président Macron concernant le bien-être des animaux d’élevage.

Des déclarations fortes et encourageantes

Dans son discours, le Président  a dénoncé les «choix absurdes en matière de qualité alimentaire qui ont été protégés jusqu’ici et ne correspondent plus à nos goûts et nos besoins. Il y a des modèles productifs dans lesquels il n’y a pas d’avenir. Il faut que cela cesse ».  Le Président a également déclaré qu’ « il faut valoriser les indications géographiques, le label rouge, le bio, favoriser le bien-être animal, moderniser les abattoirs, renforcer l’étiquetage sur l’origine des produits transformés.» et qu’il « était anormal que la production de porcs biologiques ne représente que 0.5% de la production française ». Nous sommes bien d’accord !

Le Président a demandé à chacune des filières de proposer avant la fin de l’année un plan d’action pour les 5 prochaines années afin d’élever la qualité de nos élevages (labellisations bio, bien-être animal…)

Une annonce de taille : la fin des œufs de cage !

Le président a annoncé 100% de poules élevées en plein air en 2022 en vente dans les supermarchés! il s’agit bel et bien d'un engagement à 100% d’élevages en plein air, même si cette annonce ne concerne que les œufs « coquille ». Les ovo produits que l’on retrouve en ingrédient dans les plats transformés, ne sont en effet pas concernés. C’est la première fois qu’un président de la République français fait une telle annonce en faveur du bien-être des animaux d’élevage. Il s’agit d’un pas en avant énorme, une étape décisive vers une « ère sans cage ».

Quelles suites pour ces annonces ?

Plusieurs annonces et déclarations ambitieuses, qui vont dans le sens de plus de bien-être animal. Il faut désormais voir comment seront concrètement mis en œuvre ces propos !

La 2ème phase des Etats généraux de l’alimentation, qui se tiennent jusqu’à fin novembre, sera un bon indicateur des ambitions réelles du Président. Les fonds qui seront alloués pour faciliter la transition ou encore le contenu d’une nouvelle loi annoncée pour le 1er semestre 2018 permettront de s’assurer que ces annonces soient vraiment suivies d’effet et participent à améliorer la vie des animaux d'élevage en France.

Les Etats Généraux, CIWF et vous

Comme vous le savez, le gouvernement a lancé cet été des Etats Généraux de l’alimentation. La volonté affichée est d’ouvrir le débat avec les distributeurs, ONG, syndicats… sur les questions d’alimentation et d‘agriculture.

CIWF participe de façon active aux ateliers de concertation, en rappelant l’importance du bien-être animal dans l’élevage et sa durabilité.

Si ce n’est déjà fait, nous vous invitons à vous mobiliser aussi à nos côtés pour faire entendre votre voix via la plateforme citoyenne  des Etats Généraux de l’alimentation. Votez pour les propositions que nous mettons en avant sur la plateforme pour exiger la fin des élevages en cages et un étiquetage obligatoire des viandes et produits laitiers selon le mode d’élevage. Ces deux propositions ont déjà reçu beaucoup de votes mais en nécessitent encore pour renforcer le message au gouvernement! L’annonce du Président laisse penser que la mobilisation semble déjà porter ses fruits.

Continuons donc d’agir pour que ce mouvement s’étende aux autres espèces animales élevées en cage, pour une « ère sans cage ».