Search icon

Extinction et élevage industriel : Une conférence internationale

News Section Icon Publié 16/10/2017

Conférence à Londres.

Les 5 et 6 octobre derniers, CIWF en partenariat avec WWF-Royaume-Uni, organisait une conférence à Londres intitulée Extinction and Livestock, sur les impacts dévastateurs de l’élevage industriel sur les animaux, les êtres humains et la planète. Une première mondiale.

Des experts de renom avec un ennemi commun : l’élevage intensif.

Durant les deux jours de conférence, des intervenant-e-s renommé-e-s venu-e-s du monde entier ont proposé leurs constats et éclairages sur une large variété de sujets : biodiversité, agriculture, santé, utilisation et pollution des terres et de l’eau, environnement, changement climatique, sécurité alimentaire... Parmi ces intervenant-e-s : le militant contre la faim Raj Patel ; l’auteur Carl Safina ; le professeur Dave Goulson ; l’environnementaliste Tony Juniper ; le naturaliste Chris Darwin (arrière arrière petit fils de Charles Darwin) et bien d’autres. Pendant un dîner avec l’actrice Joanna Lumley, la marraine de CIWF, les invité-e-s ont pu goûter un menu composé exclusivement d’alternatives végétales à la viande.

OG1A0528.jpg (1)

Trouver des solutions à notre système alimentaire défectueux : vers une convention des Nations Unies.

La conférence “Extinction and Livestock” a marqué le lancement d’un processus international d’identification des solutions et de co-construction d’un mouvement pour alerter les Etats membres des Nations-Unies et les institutions sur le sujet. L’objectif affiché est bien d’aboutir à une convention des Nations-Unies sur une politique agricole et alimentaire mondiale durable, assurant un avenir à la planète et la sécurité alimentaire pour les générations futures.

Ainsi Philip Lymbery, Directeur Général de CIWF international a déclaré : "Nous avons besoin de totalement repenser notre système agricole et alimentaire avant qu’il ne soit trop tard. L’’élevage intensif est au cœur de nombreux problèmes, affectant la santé, la sécurité alimentaire, la biodiversité, l’environnement et le bien-être animal. A moins que nous ayons une convention des Nations-Unies spécifiquement consacrée à l’éradication des impacts négatifs de l’alimentation et l’agriculture, les objectifs de lutte sur le changement climatique ne seront pas atteints et notre monde continuera d’être ravagé par notre système alimentaire défectueux."