La loupe

Projet de loi d'orientation agricole : un texte inquiétant face à l'industrialisation de l'élevage en France

News Section Icon Publié 04/04/2024

Le gouvernement a présenté hier (mercredi 3 avril 2024) en Conseil des Ministres son nouveau projet de loi d’orientation agricole. En prévision des débats, CIWF France se mobilise avec le Collectif Nourrir et appelle les parlementaires à se mobiliser sur les enjeux spécifiques pour un élevage durable demain en France.

Un texte ni cohérent, ni ambitieux

Attendu depuis des mois, ce texte est inquiétant pour les reculs qu’il entérine face à l’industrialisation galopante de l’élevage en France, et l’absence apparente d’ambition pour la transition de l’élevage et de la consommation des produits issus de l’élevage en France.

Après le plan « élevage » présenté au Salon de l'agriculture qui semble avant tout voler au secours des élevages les moins durables, les parlementaires doivent à tout prix se faire entendre pour rééquilibrer le débat sur l’élevage.

Alors qu’un tiers des exploitations d’élevage a disparu entre 2010 et 2020, sortir du statu quo est tout autant nécessaire que possible !

Le défi majeur auquel l'élevage doit faire face est complexe mais réalisable : réconcilier transition agroécologique, souveraineté alimentaire et justice sociale.

Au-delà des dégâts environnementaux, sanitaires et des atteintes au bien-être animal qu’elle engendre, l’industrialisation de l’élevage est également souvent synonyme, pour les éleveurs et éleveuses, d’une perte d’autonomie économique et décisionnelle, cause importante de mal-être, et d’une désaffection du métier par les nouvelles générations. Il est temps de définir une vision pour l’avenir de l’élevage en France et en Europe.

Lire notre communiqué de presse.

Globe

Vous utilisez un navigateur obsolète que nous ne prenons pas en charge. Veuillez mettre à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience et votre sécurité.

Si vous avez d'autres questions à ce sujet ou pour toute autre question, veuillez nous contacter à l'adresse suivante: infofrance@ciwf.fr. Notre objectif est de répondre à toutes les questions dans un délai de deux jours ouvrables. Cependant, en raison du volume élevé de correspondance que nous recevons, cela peut parfois prendre un peu plus de temps. S'il vous plaît, supportez-nous si c'est le cas. Si votre demande est urgente, vous pouvez également nous contacter au 01 79 97 70 50  (lignes ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 17h).