Élevage alternatif des porcs

Deux cochons plein air nez à nez

Moins de 1% des cochons sont élevés en plein air en France

Des élevages alternatifs prenant en compte le bien-être des cochons existent, mais ne représentent qu’un très faible pourcentage de l’élevage porcin. En France, moins de 5% des élevages sont des systèmes alternatifs et moins de 1% est en plein air. Les animaux élevés en plein air disposent d’abris, généralement des petites cabanes en tôle paillées à l'intérieur. Il existe aussi des élevages en bâtiments paillés, avec suffisamment d’espace par animal et sans mutilations.

Les porcs fermiers élevés en plein air ou en liberté (Label Rouge) ou les porcs biologiques ont un accès au plein air. Dans les meilleurs systèmes d’élevage, les truies comme les porcs à l’engraissement sont élevés à l’extérieur ou sur paille et certains passent toute leur vie au pré. Ils ont plus d’opportunités d’exprimer leurs comportements naturels.

De plus, les truies doivent être élevées en groupe durant la plus grande partie de leur gestation. Les porcelets restent avec leur mère plus longtemps (jusqu’à 6 à 8 semaines). On évite de mélanger les cochons qui ne se connaissent pas et la coupe de la queue n’est pas pratiquée dans les élevages biologiques et certains élevages plein air. Les porcs sont moins stressés au sevrage, ont plus d’espace et sont sujets à moins de stress et conflits sociaux.

Agissez en faveur du bien-être des porcs

Vous pouvez contribuer au développement de ces filières de production prenant en compte le bien-être animal.


Partager cette page

Recevez notre lettre d'info