Search icon

Des êtres sensibles, pas des chiffres RSS Feed

Auteur : Philip Lymbery, Directeur de CIWF International

Près de 70 milliards d'animaux chaque année sont élevés pour la nourriture.* Mais ce chiffre est plus qu'un nombre - il représente des milliers de millions de poulets, canards, cochons, lapins et autres animaux qui sont élevés chaque année dans le monde pour leur viande, leur lait et leurs œufs. Nous sommes à CIWF douloureusement conscients que près de 70% de ces animaux sont encore élevés industriellement**, les soumettant le plus souvent à une vie d'isolement, de misère et de douleur intense. La plupart de ces animaux, 55 milliards d'entre eux, sont des poulets de chair, suivis par des poules pour les œufs, puis des canards, des porcs et des lapins élevés pour la viande.

Même pas un nombre

La vie de nombreux animaux de ferme ne se finit même pas dans nos assiettes et ne sont pas comptabilisés dans les chiffres. Nous ne savons pas avec certitude combien d’animaux cela concerne car ils ne sont pas comptés. Par exemple, le chiffre de 70 milliards ne comprend pas les poissons d'élevage ; Si nous prenions en compte les poissons d'élevage, ce chiffre serait sans doute plus du double. La pisciculture est également caractérisée par un confinement intense, la maladie et l'inconfort pour des milliards d'animaux, qui sont aussi des êtres sensibles. Les crevettes ne sont pas comptées elles non plus.

De même, il n'existe pas de données globales disponibles pour les animaux qui meurent dans les élevages ou durant le transport, de maladies et d'autres causes. Les lapins d'élevage par exemple ont un taux de mortalité très élevé - plus de 20%.

Génération perdue

D’autres animaux ne sont pas inclus non plus dans ce chiffre 70 milliards : les poussins mâles et les veaux laitiers mâles qui sont nés, mais jugé non rentable pour être élevé, de sorte qu'ils sont tuées peu après la naissance.

* Calculé à partir de FAOSTAT, 2010.
** Calculé à partir de FAOSTAT, 2006.