Search icon

Du bon, du moins bon et du boulot RSS Feed

Auteur : Philip Lymbery, Directeur de CIWF International

La bonne nouvelle en ce début d’année, c’est qu’il est désormais illégal de maintenir les truies dans des cases de gestation tout au long de leur gestation dans toute l'Union européenne ! Ce fut une victoire âprement disputée et un coup supplémentaire porté aux formes extrêmes de confinement des élevages industriels qui ont vu le jour il y a un demi-siècle. Quelques 13 millions de truies vont bénéficier de conditions d’élevage améliorées.

La mauvaise nouvelle, c'est que 14 pays pourraient bien avoir commencé cette nouvelle année en enfreignant la loi. La Commission européenne admet qu'un certain nombre de pays n'ont pas pris les mesures nécessaires pour être prêts à temps pour l'interdiction, dont la Belgique, la France, l'Allemagne, l'Italie, la Pologne et les Pays-Bas. Ils n'ont vraiment aucune excuse, compte tenu de la longue période de transition que tous les membres de l'UE ont eu pour se préparer à l'interdiction de 2013. Onze ans, c'est un temps suffisant pour que les éleveurs adaptent leurs exploitations. Les contrevenants doivent être sanctionnés, et ne doivent pas avoir l’opportunité de jouer à la victime.
La dure tâche de s'assurer que l'interdiction soit correctement appliquée dans toute l'Europe commence donc. Il semble stupéfiant que tant de pays soient autorisés à être en non-conformité après cette généreuse période de transition de plus d'une décennie. Les éleveurs de Grande-Bretagne ont supprimé les cases de gestation en 1999, suite à une campagne menée par CIWF et le défenseur de la cause porcine, le député Richard Body. Il est temps que les pays en Europe soient sur un pied d’égalité en ce qui concerne le bien-être animal.

Dans les 12 prochains mois CIWF concentrera son action sur le respect des avancées législatives en Europe, telles que l'interdiction des cages conventionnelles pour les poules pondeuses, et cette interdiction des cases gestation pour les truies. Nous allons également travailler avec les entreprises agro-alimentaires dans l'UE afin d'encourager leurs efforts vers l’utilisation d’œufs hors cage et de porc, de poulet et de produits laitiers issus d’élevages respectant mieux le bien-être des animaux. Ce travail se fera en complément de  notre campagne dédiée visant à exposer le vrai visage de l'élevage industriel et les terribles dégâts qu’il cause aux hommes, aux animaux et la planète.

Nous nous tournons vers les 12 prochains mois avec beaucoup d'espoir et d’enthousiasme. Je voudrais profiter de cette occasion pour vous remercier sincèrement de votre précieux soutien et souhaiter que 2013 soit une année de plus grand respect des animaux.