Search icon

Agir avec nous

CIWF demande la fin de tous les transports d'animaux vivants sur de longues distances. Nous voulons que les animaux soient engraissés et abattus aussi près que possible de leur lieu de naissance et que le transport d'animaux destinés à l'abattage soit remplacé par l'exportation de viande.

S'attaquer au commerce mondial du transport d'animaux vivants est une tâche colossale. CIWF mène cette bataille sur plusieurs fronts :

  • Réduire la durée maximale de voyage au sein de l'UE
  • Interdire les exportations de l'UE vers les pays tiers
  • Veiller à ce que la législation et les normes internationales sur le bien-être des animaux durant le transport et l'abattage soient appliquées.

Mettons fin aux exportations

​Les souffrances que doivent endurer les animaux dans ces transports sur des milliers de kilomètres, pour l'abattage ou l'engraissement à l’arrivée, doivent cesser. Ce commerce est inacceptable.

Lobbying européen

CIWF s’efforce d’influencer les décideurs de l'UE. Beaucoup de députés sont en faveur de l'amélioration des conditions de transports pour les animaux et ont voté pour une limitation à 8 heures de la durée de transport des animaux destinés à l'abattage. Cependant, la décision d'introduire une nouvelle législation n'a pas encore été prise.

De plus, CIWF a déposé une plainte officielle auprès de certains États membres concernant leur échec à se conformer à la législation communautaire sur la protection des animaux pendant le transport.

Pression pour la révision de la réglementation

Le dernier rapport de la Commission Européenne sur la réglementation concernant le transport des animaux a été très décevant. Bien que la Commission Européenne reconnaisse que les règles de transport « ne sont pas en accord avec l'opinion scientifique actuelle », et que « les longs trajets sont susceptibles d'avoir des effets plus néfastes sur le bien-être des animaux que les courts », une nouvelle législation n’est pas envisagée. A la place, la Commission propose une meilleure mise en application de la réglementation par les États membres -ce qui, à ce jour, n'a eu qu'un impact limité.

CIWF continue donc à faire pression pour une réglementation plus stricte sur les transports en Europe. Des points cruciaux tels que la durée du trajet, les temps de repos et les densités de chargement des camions doivent être adressés dès que possible.

Globe

Vous utilisez un navigateur obsolète que nous ne prenons pas en charge. Veuillez mettre à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience et votre sécurité.

Si vous avez d'autres questions à ce sujet ou pour toute autre question, veuillez nous contacter à l'adresse suivante: infofrance@ciwf.fr. Notre objectif est de répondre à toutes les questions dans un délai de deux jours ouvrables. Cependant, en raison du volume élevé de correspondance que nous recevons, cela peut parfois prendre un peu plus de temps. S'il vous plaît, supportez-nous si c'est le cas. Si votre demande est urgente, vous pouvez également nous contacter au 01 79 97 70 50  (lignes ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 17h).