Search icon

Transport : contradictions de l'UE

News Section Icon Publié 09/07/2012

Lors d'une conférence de presse le 7 juin, le commissaire européen John Dalli a déclaré devant les médias que d'ici 2014, la Commission présenterait une « proposition législative » basée sur une approche « holistique » du bien-être animal, incluant le transport des animaux.

Cette conférence de presse était organisée par 8hours, campagne soutenue par CIWF, à l’occasion de la remise de plus d’un million de signatures à la Commission pour demander une limite maximum de huit heures de transport pour tous les animaux destinés à l'abattage.

À l'époque, les propos du commissaire étaient encourageants. Mais lors d'une conférence à Bruxelles sur la législation concernant le bien-être animal le 12 juin, le représentant du commissaire a déclaré que ce n’était pas le moment d’envisager une nouvelle législation.

Comment pouvez-vous aider ?

Plus de 20 000 e-mails ont été envoyés au commissaire, en lui demandant de s'en tenir à sa déclaration initiale et d’envisager d’avancer le délai pour présenter les propositions de la Commission sur la législation concernant le bien-être animal, la situation nécessitant une attention urgente. Vous pouvez vous joindre à ces concitoyens européens en envoyant ce message depuis le site de 8hours (mise à jour : action terminée).

Le transport longue distance des animaux vivants

CIWF travaille pour faire cesser les transports d'animaux vivants sur de longues distances, au sein de l'UE et de l'UE vers les pays tiers. L'UE est un élément clé, et il est essentiel qu’elle agisse comme un leader dans la protection des animaux durant les transports des animaux sur de longue distance. CIWF soutient pleinement la campagne 8hours, et oeuvre également pour les règles actuelles soient correctement appliquées.