Elevage intensif et biodiversité

13 novembre 2013

Déforestation

Le soja utilisé dans les élevages industriels conduit à la déforestation

Une étude réalisée pour la Commission Européenne montre que les citoyens européens sont bien conscients des effets que l'élevage intensif peut avoir sur la biodiversité.

L'élevage intensif, une menace pour la biodiversité

Nous nous félicitons des résultats de cette enquête Eurobaromètre (Enquête Attitudes towards biodiversity, en anglais), qui montre que 94% des citoyens de l'UE considèrent que l'agriculture intensive, avec la surpêche et la déforestation, constituent une menace pour la biodiversité.

Il est encourageant de voir qu’une écrasante majorité de citoyens européens reconnaissent que l'élevage industriel est une menace sérieuse pour la biodiversité de notre planète.
Sans biodiversité dans les écosystèmes, la capacité des générations futures à se nourrir est sérieusement compromise. C'est pourquoi nous avons aujourd'hui besoin d'une révolution alimentaire et agricole. Le système alimentaire actuel n’est pas durable. L'argument selon lequel nous pouvons tout simplement intensifier la production pour nourrir la population croissante est absurde.

Philip Lymbery, Directeur de CIWF International

L’élevage industriel n’affecte pas seulement les écosystèmes autour des exploitations individuelles. Le soja utilisé pour nourrir le bétail dans les élevages industriels conduit à la déforestation dans les endroits qui ont des écosystèmes vitaux pour la planète, comme la forêt amazonienne, où les arbres sont arrachés pour faire place à des plantations de soja.

Philip ajoute : « Nous devons agir pour nous assurer que nous sommes en mesure de nourrir la population croissante de la planète de manière durable, ce qui signifie sans détruire les écosystèmes fragiles sur lesquels notre système alimentaire est construit.
Un début serait de cesser de nourrir les animaux avec d'énormes quantités de soja, veiller à ce que les ruminants tels que les bovins soient élevés dans les champs et non pas dans des hangars et les porcs et la volaille, qui sont des « recycleurs naturels », soient nourris de déchets alimentaires traités de façon appropriée pour cet usage. »

Pour en savoir plus sur les menaces sur la biodiversité dû aux élevages intensifs, consulter notre rubrique Impacts > Biodiversité


Partager cette page

Tags
comments powered by Disqus