Scènes épouvantables dans l’abattoir de Beyrouth

05 décembre 2013

Bovins - Abattoir de la Quarantaine

Abattoir public de Beyrouth : les animaux y subissent des traitements inacceptables

CIWF a révélé des conditions d'abattage épouvantables des animaux dans le plus grand abattoir de Beyrouth, qui fournit un tiers de la viande dans la capitale libanaise.

CIWF fut témoins de traitements inacceptables infligés à ces animaux : battus avec violence pour les faire avancer, les moutons trainés par les membres sur le sol couvert de sang et jonché de morceaux de cadavres, soulevés, jetés puis immobilisés à terre avec le pied avant la mise à mort et les bovins suspendus conscients par une patte.

L'UE exporte des dizaines de milliers de moutons et de bovins vivants au Liban chaque année et il est probable que beaucoup subissent ces mêmes conditions d'abattage.

Des agneaux français faisaient partie des animaux abattus dans l’abattoir de Beyrouth d’une façon contraire aux normes de l'OIE (Organisation mondiale de la santé animale) qui exigent que les animaux soient traités de telle façon qu'ils ne subissent aucunes blessures, détresse ou souffrance.

Pour visionner les images : lien vers la vidéo (attention images difficiles)

Ces scènes effroyables d'abattage sont choquantes. Ces animaux sont soumis à de terribles souffrances à l'instant le plus vulnérable de leur vie, juste avant l'abattage.

Philip Lymbery, Directeur de CIWF International

CIWF appelle à la fermeture temporaire de l'abattoir public de Beyrouth le temps de rénover complètement de l'installation et de former tous les travailleurs. Près de 50.000 personnes ont envoyé un email au Ministre de l'Agriculture libanais appelant à un arrêt immédiat de l'abattoir.

Passez à l'action

Aidez-nous à obtenir la fermeture de l’abattoir public de Beyrouth. Passez à l'action >>


Partager cette page

Tags
comments powered by Disqus