475 576 personnes demandent la protection des porcs

24 mars 2014

pigpetitionsignatures

Une œuvre d'art contenant le prénom de chaque personne qui a signé la pétition sera présentée aux décideurs à travers l'Europe.

Aujourd'hui 24 mars, CIWF remet le nombre incroyable de 475 576 signatures de citoyens européens, dont environ 60000 Français, qui demandent aux Ministres de l'agriculture européens de s'assurer que les lois soient appliquées pour protéger les porcs.

Les signatures seront présentées à un large éventail de décideurs européens, y compris au ministre danois de l'Agriculture Dan Jorgenson, ses homologues néerlandais et slovaque Sharon DIJKSMA et Ľubomír JAHNÁTEK et le vice-ministre tchèque de l'Agriculture Jaroslava Benes Spalková.

Tout au long du mois de mars, notre cochon gonflable géant « Hope » était en tournée en Europe et a visité Londres, Paris, Rotterdam, Berlin, Varsovie, Prague et Bruxelles, pour attirer l'attention sur le sort des porcs dans les pays où ils souffrent dans des conditions illégales et inhumaines.

La directive de l'UE exige que les porcs aient accès à des matériaux d'enrichissement comme la paille. Elle interdit aussi la coupe systématique des queues, qui est scientifiquement prouvé être inutile si les porcs sont élevés dans de bonnes conditions  respectant leur bien-être, car ils n’ont alors pas de raison de mordre la queue des autres porcs.

Les dernières enquêtes de CIWF ont révélé certains des pires cas de cruauté envers les animaux que nous ayons jamais vu. Nos enquêtes montrent des cochons aux queues illégalement coupées, vivant dans des bâtiments surpeuplés, sans aucun enrichissement ; des animaux vivant dans leurs excréments ; des porcs avec des abcès et même des yeux manquants.

Plus de 475 000 citoyens de l'UE se sont mobilisés pour les cochons. Ils veulent que les lois soient appliquées et les porcs protégés. Désormais, la question est - comment la Commission européenne peut continuer à ignorer cette demande d’action et d'intégrité.
La directive porcs a précisé les exigences. Tout ce que nous demandons, c'est l’application de la loi.

Dil Peeling, directeur des campagnes de CIWF


Partager cette page
comments powered by Disqus