Search icon

Remise de la pétition Une vie meilleure à M. Le Foll

News Section Icon Publié 04/06/2014

Aujourd'hui  mercredi 4 juin, CIWF a remis les 475 576 signatures des citoyens européens, dont environ 60 000 français, au Ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll, lui demandant de veiller à la pleine application de la Directive protégeant les porcs.

Des infractions généralisées à la Directive Porcs en Europe

La directive Porcs exige que les porcs aient accès permanent à des matériaux d'enrichissement comme la paille, afin de satisfaire leur comportement naturel de fouille. Elle interdit aussi la coupe systématique des queues, une opération douloureuse qui s’avère inutile dès lors que les porcs sont élevés dans de bonnes conditions. En 2013, CIWF a enquêté dans 45 élevages porcins de 6 Etats membres : un seul était conforme à la législation, tous les autres étaient en infraction à d’importantes dispositions de la Directives Porcs. Nos enquêtes montrent des cochons aux queues systématiquement coupées, vivant dans des bâtiments surpeuplés, sans aucun enrichissement ; des animaux vivant dans leurs excréments ; des porcs avec des abcès et même des yeux manquants. (voir le compte-rendu de l’enquête).

Une mobilisation de grande ampleur

Près de 500 000 citoyens de l'UE, dont environ 60 000 français, se sont mobilisés pour les cochons. Ils exigent que les lois soient correctement appliquées et les porcs protégés. A leurs côtés, de nombreuses personnalités se sont également engagées pour interpeller Stéphane Le Foll sur l’application de la Directive Porcs : 76 personnalités ont signé la Lettre ouverte pour un meilleur élevage porcin. Parmi eux, Corinne Lepage, Michèle Rivasi, Michèle Striffler, Robert Rochefort, Karima Delli, Sandrine Bélier ont rejoint l’appel; le chef de file des écologistes au Sénat, Jean-Vincent Placé ainsi que le coprésident du groupe vert à l’Assemblée nationale, François de Rugy ont également souhaité soutenir notre appel, de même que la sénatrice UDI Chantal Jouanno. Chez les verts, nous avons reçu le soutien de nombreux parlementaires, dont Brigitte Allain, Laurence Abeille, Danielle Auroi, Joël Labbé, ou encore Marie Christine Blandin.

Aujourd’hui, nous avons enfin pu remettre ces signatures au Ministre de l’agriculture, après sa remise à Bruxelles au Conseil des Ministres de l’UE le 24 mars dernier. M. Le Foll ne peut désormais plus avoir de doute sur la volonté des citoyens : la directive Porcs doit être pleinement appliquée.

Il est du devoir du Ministre de l’agriculture et de ses services de faire pleinement respecter la Directive Porcs, qui fixe des exigences minimales. Nos concitoyens ont largement démontré que cette question a de l’importance à leurs yeux. Nous demandons l’application de la loi, tout simplement.

Léopoldine Charbonneaux, directrice CIWF France

Globe

Vous utilisez un navigateur obsolète que nous ne prenons pas en charge. Veuillez mettre à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience et votre sécurité.

Si vous avez d'autres questions à ce sujet ou pour toute autre question, veuillez nous contacter à l'adresse suivante: infofrance@ciwf.fr. Notre objectif est de répondre à toutes les questions dans un délai de deux jours ouvrables. Cependant, en raison du volume élevé de correspondance que nous recevons, cela peut parfois prendre un peu plus de temps. S'il vous plaît, supportez-nous si c'est le cas. Si votre demande est urgente, vous pouvez également nous contacter au 01 79 97 70 50  (lignes ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 17h).