1000 vaches : début de l'exploitation

15 septembre 2014

Méga élevage laitier

Mega-élevage laitier

Près de 150 vaches ont rejoint la ferme des « 1000 vaches » ce samedi 13 septembre au milieu de la nuit, marquant le début contesté de l'exploitation du projet de méga-élevage laitier à Ducrat (Somme).

La première traite a eu lieu ensuite dans la matinée, alors que les associations qui s’y opposent bloquent l'accès au site. Comme nous, elles dénoncent le gigantisme de ce projet dangereux pour l'environnement et contraire au bien-être des animaux, concentrés et élevés hors-sol, et sans accès au pâturage. 

Novissen, association locale qui lutte contre ce projet, soutenue par une vingtaine d’associations, dont CIWF France, est mobilisée sur place depuis samedi. Elle dénonce notamment un « passage en force ». L'autorisation d'exploitation aurait été délivrée in extremis alors que Novissen avait déposé un référé en suspension d’exploitation devant le tribunal administratif d’Amiens.

Nous sommes affligés d'apprendre cette nouvelle et nous appelons à poursuivre l'opposition au projet. Avec ce type d’élevage industriel sans accès au pâturage, on ouvre la voie de l’intensification à un secteur, l’élevage laitier, qui est pourtant encore relativement extensif en France. Souhaite-t-on répéter les erreurs faites dans le domaine de l’élevage porcin et de volaille, hors sol, avec les conséquences désastreuses que l’on connait sur les animaux et l’environnement ? Nous ne souhaitons pas ce type d'élevage pour l'avenir.

Léopoldine Charbonneaux, directrice de CIWF France

Garantir la protection minimale des vaches laitières en Europe

CIWF milite depuis plusieurs années pour la mise en place d'une directive européenne permettant de garantir des règles minimum de protection pour les 23 millions de vaches laitières de l'Union européenne. Pour CIWF, toutes les vaches doivent avoir de bonnes conditions de logement et un accès au pâturage, une alimentation adéquate, une bonne santé, en absence de souffrance et de douleur, permettant l'expression de leur comportement naturel.

Avec l’adoption définitive par le Parlement, la semaine dernière, de la Loi d’Avenir pour l’Agriculture, et les déclarations du Ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll ainsi que de la Ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, selon qui les "1000 vaches" n’est pas un projet souhaitable, nous attendons du gouvernement qu’il prenne les mesures nécessaires pour refuser un modèle d'élevage industriel qui ne permet pas le respect du bien-être animal.

Comment agir ?

 


Partager cette page

Tags