La vie misérable des poulets à croissance rapide

15 novembre 2014

De nos jours, les poulets que nous mangeons sont quatre fois plus gros qu'ils ne l'étaient dans les années 1950. On peut s’en douter, être si gros ne peut pas être bon pour eux. Voici les principaux problèmes en matière de bien-être animal.

En France, environ 80 % des poulets sont issus d'élevages industriels. Mais qu'est-ce que cela signifie pour le bien-être des oiseaux ?

Les poulets sont 4 fois plus gros

Des poulets 4 fois plus gros que dans les années 50. Crédits : Zuidhof, MJ, et al. 2014 Poultry Science

Les poulets de chair issus d'élevages industriels ont été soumis à une intense sélection génétique et prennent généralement le poids incroyable de 50 à 90 g par jour en moyenne durant leur courte vie.

L'âge de l'abattage a été réduit et le poids des poulets à l'abattage a augmenté. En moyenne, les poulets ne vivent que 39 jours avant d'être abattus.

Qu'est-ce que cela signifie pour les poulets ?

Ces oiseaux à croissance rapide connaissent :

  • Un taux de mortalité supérieur – ils sont beaucoup plus susceptibles de mourir avant l’âge d’abattage.
  • Un risque accru de boiterie – un gain de poids rapide est difficile à supporter pour leur corps. Une étude (en anglais) a constaté qu'en moyenne, 57 % des oiseaux à croissance rapide avaient de graves problèmes pour marcher. Par comparaison, seulement 17 % des oiseaux à croissance lente ont les mêmes problèmes pour se déplacer.
  • Un grand risque de maladie cardiaque, du fait de la demande accrue d'oxygène qui exerce une pression sur le cœur et les poumons. Ceci provoque souvent une mort subite.
  • Des vies moins actives – bien qu'ils veuillent se déplacer et explorer, ils sont physiquement incapables d'être aussi actifs car leurs pattes ne sont pas assez solides pour supporter le poids de leur corps.

Nous élevons donc des poulets à croissance rapide qui ne peuvent pas marcher correctement. Ils deviennent des animaux amorphes avec plus de risque de mourir prématurément d'une maladie cardiaque.

Que puis-je faire ?

Les souches de poulets fermiers sont de type rustique et sont sélectionnées pour leur croissance plus lente, ce qui réduit la fréquence des problèmes rencontrés en élevage intensif. Ces poulets sont abattus entre 81 et 110 jours.

De plus, la viande de poulets biologiques et en plein air contient souvent moins de graisse que celle de poulets issus d'élevages industriels. Dans certains cas, c'est 50 % de moins. La viande issue de races à croissance lente contient davantage d'acides gras oméga-3 bénéfiques.

Si vous mangez du poulet, vous pouvez faire la différence pour la vie de l’animal : retrouvez tous nos conseils sur comment choisir les volailles en suivant de lien.


Partager cette page

Tags
comments powered by Disqus