Le Liban introduit une loi de protection des animaux

04 mars 2015

Nous sommes ravis que le Conseil des ministres au Liban ait approuvé la toute première loi de protection des animaux du pays ce mois-ci.

La campagne pour cette nouvelle législation a été menée par une association locale de protection des animaux Animals Lebanon.

La loi est en cours d'examen pour le moment, mais nous sommes d’ores et déjà rassurés de voir que cette loi compte inclure des éléments sur le transport et l'abattage des animaux d'élevage.

Une nouvelle législation au Liban

Notre chargée des relations publiques, Agathe Gignoux, souligne : « Cela fait partie des demandes que nous avons faites auprès du gouvernement libanais suite à notre enquête choquante dans l'abattoir de La Quarantaine à Beyrouth en 2013. »

Un nombre incroyable de nos sympathisants –plus de 136 000-avait écrit au ministre de l'Agriculture libanais à la suite de notre enquête et fin 2014 notre conseiller politique en chef, Peter Stevenson, a rencontré plusieurs ministres à Beyrouth, dont le ministre de l'agriculture, pour discuter de la protection des animaux lors de l'abattage.

Agathe ajoute : « notre travail et la forte mobilisation des citoyens a permis de soutenir la campagne pour une nouvelle législation au Liban et nous en sommes très heureux. Nous espérons que cela serve également d'exemple pour une meilleure prise en compte du bien-être animal dans toute la région. »

Quelle suite ?

Nous devons encore attendre la version finale de cette législation. Mais, quoi qu’il en soit, cela sera une avancée révolutionnaire pour les animaux au Liban. Nous avons également l’espoir que cela se traduira par une meilleure prise en compte du bien-être pour les animaux français et européens qui continuent d’être exportés au Liban pour y être abattus.


Partager cette page