L’animal aussi va souffrir du TAFTA

27 mai 2015

Conf-TAFTA-28mai2015

CIWF France intervient ce jeudi 28 mai à Paris à la conférence "L'animal aussi va souffrir du TAFTA" organisée par Pascal Durand (EELV).

L’objectif de ce traité de libre-échange est d’augmenter le commerce entre l’Union Européenne et les États-Unis, et on peut s'attendre à une dégradation de la condition de vie de millions d’animaux s'il venait à être appliqué, en particulier à travers l’élevage industriel. Il est à craindre que la recherche de la suppression des barrières commerciales non-tarifaires entre l’Union européenne et les Etats-Unis, provoque une révision à la baisse des normes régulant les conditions d’élevage des animaux. Car même si elle est très loin d’être satisfaisante, la législation européenne est plus avancée sur ce sujet que les autres pays. 

Différentes thématiques seront abordées lors de la soirée :

  • Tafta la recette d’un désastre : Un traité transatlantique pour qui ? Pourquoi ? Pascal Durand, député européen Europe Ecologie
  • Un traité de libre-échange pour l’industrie de la malbouffe : Quel modèle agricole ? Un secrétaire national de la confédération paysanne
  • Les normes animales de l’Union Européenne passées à l’abattoir : un traité bestial pour la condition animal. Léopoldine Charbonneaux, directrice de CIWF et Christophe Marie, porte-parole de la fondation Brigitte Bardot

Nous vous attendons nombreux ce jeudi 28 mai à 19h30 au Mécano Bar 99 rue Oberkampf dans le 11ème arrondissement de Paris.


Partager cette page