Victoire : les sacrifices d'animaux à Gadhimai interdits

29 juillet 2015

Saturday Gadhimai 1

Festival de Gadhimai 2014

Tous les cinq ans a lieu près du temple de Gadhimai au Népal le plus grand sacrifice animal au monde en un seul et même lieu ; des dizaines de milliers d'animaux y sont sacrifiés.

L'importance de l'annonce faite le 28 juillet et l'impact que cela aura sur des milliers d'animaux ne peut pas être sous-estimée. Elle intervient après d'âpres négociations entre le groupe Animal Welfare Network Nepal (AWNN) et les responsables du Temple.

Les supporters de CIWF ont joué un rôle majeur – CIWF UK a dédié une partie de ses dons pour financer la création de matériel éducatif et de campagne utilisés par AWNN au Népal. Notre équipe campagnes et plus de 134 000 de nos sympathisants ont demandé au gouvernement népalais d’interdire l'abattage dans tous les festivals du pays, dont bien sur celui de Gadhimai, qui est le plus grand.

Joanna Lumley - qui a fait un discours lors de notre manifestation à Londres en octobre dernier - a dit, « Je suis tellement ravie et émue de penser que ces horribles sacrifices d’animaux seront interdits au festival de Gadhimai … Les animaux qui devaient être sacrifiés auront la vie sauve, et c’est la meilleure des solutions que nous pouvions imaginer. »

On estime que plus de 500 000 buffles, chèvres, poulets et autres animaux ont été tués lors du festival de Gadhimai en 2009, mais en 2014 ce nombre avait réduit de façon significative après une campagne locale intense et que la Cour suprême de l'Inde ait interdit le passage des animaux à la frontière avec le Népal.

Dans un communiqué publié hier, les responsables du Temple Gadhimai ont déclaré:

« Nous, le Temple de Gadhimai, déclarons officiellement notre décision formelle de mettre fin aux sacrifices d’animaux. Avec votre aide, nous pouvons garantir que le festival de Gadhimai 2019 ne donnera plus lieu à une effusion de sang. En outre, nous pouvons garantir que le festival de Gadhimai 2019 sera une célébration historique de la vie. »

Un effort mondial

AWNN a exprimé sa profonde gratitude à tous ceux qui, dans le monde entier, ont prolongé leur voix locale avec une voix mondiale. Le massacre des animaux a attiré l'attention du public lorsque des centaines de milliers de supporters nationaux et internationaux ont exprimé leur horreur face à ce massacre, avec des manifestations organisées dans le monde entier.

Le travail n’est pas terminé

C’est un moment unique pour les animaux, mais AWNN a prévenu qu’il y a encore beaucoup de travail à faire dans la préparation pour le prochain festival en 2019. Une campagne et un travail d’éducation sur le terrain seront nécessaires pour veiller à ce que les fidèles adoptent une nouvelle façon de prendre part au festival ; un festival qui célèbre la vie et non la mort.

Sans organisation officielle pour demander la poursuite de l'abattage des animaux, nous pouvons maintenant espérer que cette décision historique de Gadhimai soit un catalyseur pour le gouvernement népalais pour faire respecter une interdiction pure et simple de tout sacrifice rituel dans les festivals au Népal.


Partager cette page