Search icon

“Auf Wiedersehen” les cages

News Section Icon Publié 06/11/2015

Après avoir décidé d’interdire le broyage des poussins mâles, l'Allemagne a décidé de mettre fin à l'utilisation de cages pour les poules pondeuses. 


Un engagement monumental contre les cages

Malgré l'interdiction en 2012 des cages dites conventionnelles, la législation européenne permet toujours l’utilisation des cages dites « aménagées », et de nombreuses industries ont simplement remplacé les cages conventionnelles par des cages “aménagées”, qui ne représentent que quelques petites améliorations en termes de bien-être animal. En conséquence, près de 60% des 500 millions de poules élevées en Europe passent encore leur vie dans de petites cages collectives qui ne leurs permettent pas d’exprimer leurs comportements naturels les plus fondamentaux.

L'engagement de l'Allemagne d’interdire les cages d’ici 2025 est monumental. Il permet de faire pression sur les autres pays pour les amener à suivre cet exemple et améliorer les conditions de vie d'environ 5 millions de poules chaque année. Dans 10 ans, toutes les poules pondeuses en Allemagne seront élevées au sol ou en plein air.

Un massacre inutile

Autre engagement fort de l’Allemagne, dès 2016 : l’interdiction du broyage des poussins mâles. Afin d'assurer une productivité élevée, des races de poules ont été développées spécifiquement pour produire de la viande ou pondre des œufs. En conséquence, les poussins mâles des races pondeuses ne sont pas adaptés pour la production de viande.

Ainsi, après l'éclosion, les poussins sont séparés ; les femelles sont conservées pour la production d'œufs et les mâles, devenus « inutiles », sont gazés ou broyés. Cette pratique, autorisée par la règlementation, est utilisée dans tous les systèmes de production d'œufs à travers le monde. Rien qu’en Allemagne, 45 millions de poussins sont tués à la naissance chaque année.

Suite à la pression exercée par les campagnes des organisations de protection animale, le gouvernement allemand a décidé de rassembler une équipe de scientifiques pour trouver une solution à ce massacre inutile.

Nouvelle technologie

Une nouvelle technologie a été mise au point pour déterminer le sexe de chaque ovule fécondé avant que le poussin ne se développe. Tous les œufs mâles seront alors enlevés des couveuses, ne laissant que les femelles à éclore. Les œufs mâles seront ensuite utilisés dans les produits alimentaires, tels que les gâteaux et les biscuits, ce qui évitera le gaspillage.

Selon les annonces des allemands, cette pratique devrait être mise en œuvre dans toutes les fermes allemandes à la fin de 2016 et elle ne devrait pas augmenter le prix de l’œuf de plus de 2 centimes.

Catalyseur de changement

Pour Aurélia Greff, notre responsable des campagnes,

« C’est une excellente nouvelle, cette technologie permettra d'éviter le broyage des poussins mâles. Je suis satisfaite de voir que le gouvernement allemand répond aux demandes de ses citoyens et améliore les normes de protection des animaux. J’espère que cela incitera fortement la France et les autres gouvernements européens à mettre en œuvre ces changements de pratique, et ainsi réduire les souffrances pour les animaux dans l’industrie de l’œuf. ».

Comment agir ?

Vous pouvez aider à mettre fin aux cages pour les poules en demandant à tous les Maires de France qu’ils arrêtent l’approvisionnement en œufs de cage dans leurs cantines municipales et scolaires.

Plus que quelques jours pour signer la pétition à l’attention des Maires de France :  Signez la pétition