Search icon

Porcs : le pire ne devient pas le meilleur

News Section Icon Publié 16/12/2015

Suite à la campagne menée par CIWF, le Collectif Plein Air et des associations françaises et européennes depuis plusieurs mois, le caillebotis intégral ne sera désormais plus référencé comme une « Meilleure Technique Disponible » pour la protection de l’environnement dans les installations classées d’élevage intensif de porcs.

Une première victoire, encore symbolique, vers la fin de l’hégémonie d’une technique incompatible avec le respect du bien-être des cochons.

Depuis 2009 se négocie au niveau européen la révision d’un document de référence intitulé "BREF" qui définira les Meilleures Techniques Disponibles pour la protection de l’environnement en élevage intensif de porcs. Dans ces négociations, l’industrie porcine était en passe de réussir un tour de force : faire déclarer comme « Meilleure Technique Disponible » le caillebotis intégral, un système où la totalité de la surface sur laquelle vivent les porcs est faite de sol ajouré. Le caillebotis intégral n’a aucune supériorité environnementale en tant que tel, et c’est la pire des techniques pour les animaux. C’est d’ailleurs une pratique interdite par plusieurs pays européens (Pays-Bas, Danemark, Finlande, Suède ou encore Suisse).

Une action de masse qui a porté ses fruits

Pour dénoncer ce nouveau recul dans l’encadrement des élevages porcins, visant à soutenir une production toujours plus intensive, CIWF a mobilisé les citoyens européens. Résultat : près de 130 000 citoyens ont envoyé un courrier aux Ministres de l’agriculture de plusieurs pays membres, dont près de 18000 adressés à Stéphane Le Foll en France.

En parallèle, une lettre ouverte aux Commissaires européens à l’environnement, la santé et l’agriculture* suivie d’un courrier de relance aux 28 Ministres de l’agriculture, co-signé par CIWF et de nombreuses ONG françaises et européennes, détaillait les raisons de notre inquiétude.

Une action de masse qui a porté ses fruits, puisque le texte aujourd’hui en passe d’être voté par les Ministres européens a été modifié. Il ne mentionnera plus le type de sol - en l’occurrence le caillebotis intégral - comme « Meilleure Technique Disponible ». Merci à tous ceux qui ont agi à nos côtés.

Une victoire à consolider

Cette avancée marque le pas vers une meilleure reconnaissance de la règlementation encadrant la protection des porcs. Pour autant, le caillebotis intégral reste autorisé, bien qu’incompatible avec le respect du bien-être animal.

 

* Lettre co-signée par CIWF, France Nature Environnement (FNE), Le Collectif Plein Air, le Bureau Européen de l’Environnement, la Fondation LFDA, Planète Vie, Eurogroup for Animals, PROVIEH, BUND, Friends of the Earth Germany