Search icon

Une méthode choquante d'euthanasie en masse

News Section Icon Publié 04/02/2016

Plus tôt ce mois-ci, des milliers de dindes infectées par la grippe aviaire ont été cruellement abattues dans l'État américain de l'Indiana : la ventilation de leurs bâtiments d'élevage a été délibérément coupée, laissant les oiseaux mourir lentement et en détresse.

Le département américain de l'Agriculture (USDA) a approuvé cette méthode d'abattage en masse en septembre dernier pour contrôler une épidémie de grippe aviaire. Cela signifie que l'arrêt volontaire de la ventilation dans les bâtiments d'élevage peut maintenant être utilisé pour abattre tous les oiseaux infectés.

Une immense souffrance

Les oiseaux meurent lentement de suffocation ou de défaillance de leurs organes, en raison de la surchauffe, après une très longue lutte de 30 à 40 minutes. Il n'y a pas de doute que cela provoque des souffrances considérables et la détresse de ces animaux sensibles. L'épidémie de grippe aviaire a déjà causé d'immenses souffrances aux oiseaux. Il est inacceptable, et également inutile, d’aggraver la détresse de ces oiseaux avec une mort lente et cruelle. Des alternatives existent, telles que recommandées par les normes internationales établies par l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), dont les États-Unis sont membres.

Passer à l'action

Merci de soutenir CIWF USA en exhortant le Dr John Clifford, Vice-Administrateur des services vétérinaires du Département américain de l’agriculture, d'interdire l'arrêt de la ventilation comme méthode d'euthanasie.

AGIR