Search icon

Marks & Spencer s'engage pour le bien-être des poulets de chair

News Section Icon Publié 24/01/2018

La chaîne de grande distribution Marks & Spencer s’engage à introduire de nouvelles normes de bien-être animal pour l’ensemble des poulets de chair de ses chaines d’approvisionnement. CIWF, qui travaille depuis plusieurs années avec Marks & Spencer, les félicite et les accompagne dans leur engagement.

L’enseigne Marks & Spencer a reçu depuis le début de sa collaboration avec CIWF en 2002 10 Trophées Bien-être animal dont le Cage-Free Award en 2017 pour s'être engagé à mettre fin au confinement pour les poules pondeuses, les truies et les porcs, les lapins, les cailles et les canards de son approvisionnement.

Le 13 janvier 2018, l’enseigne de la grande distribution a également annoncé s’engager en faveur du bien-être des poulets de chair pour l’ensemble de ses chaines d’approvisionnement aussi bien en frais qu’en surgelé d'ici 2026.

Quels nouveaux engagements ?


Marks & Spencer avait déjà obtenu dès 2010 le Trophée Poulet d’Or pour s’être engagé à diminuer la densité de poulets de chair en élevage, enrichir le milieu de vie des oiseaux et apporter de la lumière naturelle notamment.

Cette fois l’enseigne de la grande distribution annonce à nouveau vouloir diminuer la densité d’animaux par m² et améliorer les enrichissements. De plus, Marks & Spencer annonce vouloir développer une souche de poulets de chair à croissance plus lente, dotée d’un « haut potentiel de bien-être animal ». Marks & Spencer annonce enfin travailler avec tous ses fournisseurs aussi bien pour le poulet frais que pour le surgelé d’ici à 2026. Pour cela l’enseigne travaille en étroite collaboration avec CIWF notamment pour conduire une série d’essais pour tester l’application de ces nouvelles normes dès janvier 2018.

En parallèle, l’enseigne répond déjà aux critères de la « Demande Européenne pour le bien-être des poulets de chair » pour les poulets frais et souhaite l’élargir à l’ensemble de ses chaines d’approvisionnement. Ainsi, en s’engageant à nouveau pour le bien-être des poulets, Marks & Spencer fait une nouvelle fois preuve de leardership. CIWF ne peut que soutenir cet engagement et encourage les autres acteurs européens de l’agroalimentaire à faire de même afin d’améliorer les conditions de vie des 7 milliards de poulets de chair élevés et abattus chaque année pour leur viande et dont plus de 80 % sont encore dans des élevages intensifs.