Search icon

News Section Icon Publié 26/02/2019

Encore une avancée importante pour les animaux en provenance des institutions européennes. Dans un arrêt rendu public ce mardi 26 février, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) vient de donner raison à l’association OABA (Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs), en considérant que le logo de production biologique européen ne peut être apposé sur les viandes issues de l’abattage sans étourdissement préalable.

La Cour estime en effet que « les méthodes particulières d’abattage prescrites par des rites religieux, qui sont réalisées sans étourdissement préalable, n’équivalent pas, en termes de garantie d’un niveau élevé de bien-être de l’animal au moment de sa mise à mort, à la méthode d’abattage avec étourdissement préalable, en principe imposée par le droit de l’Union ». Par conséquent, La Cour a jugé que les règles du droit de l’Union n’autorisent pas l’apposition du logo de production biologique de l’Union européenne sur des produits issus d’animaux ayant fait l’objet d’un abattage rituel sans étourdissement préalable.

Bravo à l’OABA qui a porté ce combat depuis 2012. Cette belle victoire représente une réelle avancée pour les animaux d’élevage !

 

Globe

Vous utilisez un navigateur obsolète que nous ne prenons pas en charge. Veuillez mettre à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience et votre sécurité.

Si vous avez d'autres questions à ce sujet ou pour toute autre question, veuillez nous contacter à l'adresse suivante: infofrance@ciwf.fr. Notre objectif est de répondre à toutes les questions dans un délai de deux jours ouvrables. Cependant, en raison du volume élevé de correspondance que nous recevons, cela peut parfois prendre un peu plus de temps. S'il vous plaît, supportez-nous si c'est le cas. Si votre demande est urgente, vous pouvez également nous contacter au 01 79 97 70 50  (lignes ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 17h).