Search icon

La République Tchèque vote l'interdiction de l'élevage en cage des poules !

News Section Icon Publié 16/09/2020

Aujourd'hui, mercredi 16 septembre, les députés tchèques ont voté l'interdiction de l'élevage en cage des poules pondeuses à partir de 2027.

Une immense victoire

Cette immense victoire, qui améliorera la vie de plus de 4,5 millions de poules, est en partie dû au succès d’End the Cage Age, l’Initiative citoyenne européenne pour l’interdiction de toutes les cages en Europe, qui a obtenu le soutien de 170 organisations et de plus de 1,3 million de citoyens.

Ce vote est un pas de plus vers la fin de l’élevage en cage en Europe qui contraint plus de 300 millions d'animaux d'élevage à vivre toute leur vie emprisonnés dans de minuscules cages stériles. Ces systèmes inhumains confinent, restreignent et contrecarrent de nombreux instincts naturels d’un animal et sont absolument inacceptable de nos jours.

 « La victoire d’aujourd’hui donne enfin à ces poules une chance d’avoir une vie meilleure », déclare Romana Šonková, notre représentante en République tchèque et membre du Comité d’initiative citoyenne européenne End The Cage Age. « Même si nous souhaitons que les cages soient immédiatement interdites, nous sommes très heureux que la fin des cages pour les poules soit en vue. »

Un nouveau précédent en Europe

L’interdiction de l’élevage en cage en République Tchèque place le pays aux côtés du Luxembourg, de l’Autriche et Allemagne, où des interdictions législatives sur les cages ont déjà été promulguées. L'interdiction crée également un nouveau précédent pour le reste de l'Europe, accentuant la pression exercée sur les dirigeants européens qui autorisent encore cette pratique. « Il s'agit d'une étape importante vers une interdiction à l'échelle européenne de l'élevage en cage », déclare Olga Kikou, membre du Comité d'initiative et cheffe du bureau de CIWF à Bruxelles. « Nous sommes tous ravis que le succès d'aujourd'hui nous rapproche de la fin totale des cage s».

Le texte va désormais passer devant le Sénat tchèque, pour de nouvelles discussions et débats, avec l'espoir d'un résultat final positif.

Rien de tout cela n'aurait pu être réalisé sans le soutien à long terme de plus d'un million de citoyennes et citoyens européens.

Vous pouvez retrouver ici, le classement des pays européens sur l’élevage en cage.