Search icon

News Section Icon Publié 10/02/2021

Mercredi 3 février 2021, la Commission européenne a publié un nouveau plan de lutte contre le cancer.

Ce plan comprend un engagement pour encourager le "passage à un régime alimentaire reposant sur davantage de végétaux, plus de fruits et de légumes, moins de viande rouge et transformée, et d'autres aliments présentant des risques de cancer".

Une première version du texte, ayant fait l'objet d'une fuite, était un peu plus ambitieuse : elle incluait une éventuelle suppression progressive de toute promotion de la viande rouge et transformée. Néanmoins, le plan retenu est un pas dans la bonne direction et, espérons-le, aidera à lutter contre le cancer.

L'UE doit désormais adopter une approche plus holistique et intensifier la promotion de régimes alimentaires riches en végétaux dans les lois et politiques à venir.

Entre 2016 et 2019, l'UE a alloué 138,7 millions d'euros à des campagnes de promotion de la viande et de produits carnés. Elle a notamment financé la campagne controversée "Beefetarian", qui promouvait la consommation de viande bovine et suggèrait que la consommation de viande bovine pourrait contribuer au développement durable, allant ainsi à l'encontre des preuves scientifiques et du consensus politique. Heureusement, la Commission européenne change enfin de cap.

"Alors que l'année dernière, la Commission a édulcoré les mesures sur la réduction de viande dans la stratégie « De la ferme à l'assiette», elle semble maintenant vouloir faire un pas dans la bonne direction", a déclaré Olga Kikou, de notre bureau de Bruxelles.

"Nous félicitons la commissaire à la santé Stella Kyriakides et tous ceux qui mènent cet important travail contre le cancer. En parallèle de la lutte contre la consommation de tabac et d'alcool, l'UE doit agir pour améliorer notre alimentation. Cela peut être fait, par exemple, en révisant les règles de marketing et de publicité. Si l'UE veut vraiment honorer ses engagements pour la santé, la vie des animaux et l'environnement, des objectifs de réduction de la consommation de TOUS les produits d'origine animale - pas seulement la viande rouge et transformée - sont nécessaires. Ces objectifs doivent être accompagnés par des objectifs d’augmentation de la consommation d’aliments végétaux. »

Globe

Vous utilisez un navigateur obsolète que nous ne prenons pas en charge. Veuillez mettre à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience et votre sécurité.

Si vous avez d'autres questions à ce sujet ou pour toute autre question, veuillez nous contacter à l'adresse suivante: infofrance@ciwf.fr. Notre objectif est de répondre à toutes les questions dans un délai de deux jours ouvrables. Cependant, en raison du volume élevé de correspondance que nous recevons, cela peut parfois prendre un peu plus de temps. S'il vous plaît, supportez-nous si c'est le cas. Si votre demande est urgente, vous pouvez également nous contacter au 01 79 97 70 50  (lignes ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 17h).