Search icon

Oeufs de cage : Carrefour aussi dit STOP

News Section Icon Publié 21/12/2016

Carrefour vient à son tour de s’engager à cesser de vendre en France des œufs de poules élevées en cage sous sa marque propre d’ici 2020 et pour tous les œufs vendus dans ses magasins d’ici 2025.

Après Schiever, Colruyt, Lidl, Monoprix, Système U, Aldi, le mouvement hors cage ne cesse de prendre de l’ampleur. Tout indique que les autres distributeurs vont devoir suivre rapidement. Une révolution est en marche !

La fin des cages chez Carrefour

Carrefour a annoncé ce jour son engagement à cesser de vendre des œufs de poules élevées en cage sous sa marque propre d’ici 2020 et pour tous les œufs vendus dans ses magasins en France d’ici 2025.

Une révolution est en marche

La liste des acteurs de l’industrie agroalimentaire qui prennent des engagements concrets pour les animaux s’allonge et CIWF s’en réjouit. Le mouvement vers une ère sans cage est enclenché, notamment dans la grande distribution française où les décisions d’enseignes telles que Colruyt, ATAC, Maximarché et Bi1, Monoprix (effectif pour tous les œufs), Système U (engagement d’ici 2020 pour la marque U), Aldi et Lidl (engagement d’ici 2025 pour tous les œufs), à ne plus vendre d’œufs de poules en cages, se succèdent. Ces engagements sont le résultat de nombreuses années de travail de CIWF et d’autres ONG, militant toutes pour de meilleures conditions de vie pour les animaux d’élevage.

Le mouvement ne s’arrête pas à la grande distribution.

Les trois géants de la restauration hors foyer en France, à savoir Sodexo, Compass Group et plus récemment le groupe Elior, ont eux aussi décidé de bannir les œufs de poules élevées en cage de leur approvisionnement.

Pour Amélie Legrand, chargé d’affaires agroalimentaires pour CIWF France : « il est évident que d’autres enseignes et marques françaises vont suivre rapidement ces exemples. En Belgique, aux Pays-Bas ou en Allemagne, tous les supermarchés ont déjà banni de leurs rayons les œufs de poules élevées en cages. »

Depuis 2007, CIWF accompagne les leaders mondiaux de l’agroalimentaire dans leur prise en compte du bien-être animal, et les aide à améliorer la vie de millions d’animaux d’élevage. 2016 fut une année exceptionnelle pour les poules pondeuses, grâce à une vague sans précédent d’engagements d’entreprises à ne plus s’approvisionner en œufs issus d’élevages en cage - preuve de l’impact de notre travail auprès des entreprises et de l’importance croissante accordée au bien-être animal par les consommateurs.

Contact presse

Claire Hincelin – claire.hincelin@ciwf.fr  / 01 79 97 70 53 - 06 26 07 55 43