Search icon

EggTrack, le premier outil de suivi des engagements des entreprises européennes sur les œufs hors cages

News Section Icon Publié 18/09/2018

CIWF  publie aujourd’hui la première édition européenne du EggTrack. Ce nouvel outil innovant a été créé par CIWF pour rendre compte des progrès réalisés chaque année par les entreprises agroalimentaires qui se sont engagées à s’approvisionner en œufs et ovoproduits hors-cage d’ici à 2025. Il permettra de suivre les progrès et s’assurer de la possibilité pour chacune de tenir ses engagements.

 

 Des engagements prometteurs ; la nécessité d’un suivi

Depuis 2016, de nombreuses entreprises agroalimentaires se sont engagées à ne plus utiliser ou vendre des œufs issus de poules élevées en cage. Ces engagements sont une belle promesse pour faire évoluer les conditions d’élevage des poules pondeuses à l’avenir.  Elles reconnaissent aujourd’hui que les systèmes en cage ne permettent pas d’assurer une qualité de vie satisfaisante aux poules pondeuses, ne correspondent pas aux attentes des consommateurs et doivent donc être remplacés.

Le rapport EggTrack met en avant et suit les progrès des entreprises qui ont pris ces engagements publics, pour les encourager à rendre compte annuellement de leurs avancées et pour favoriser un changement d’orientation définitif du marché vers une production hors-cage. Il met en évidence les progrès réalisés non-seulement sur les œufs coquille, mais aussi sur les ovoproduits, qui sont encore trop souvent oubliés dans les engagements et les rapports d’avancement des entreprises.

 

2025 : une échéance pas si lointaine

L’échéance cible de 2025 peut encore sembler lointaine, mais elle équivaut à seulement cinq cycles de production pour les poules pondeuses. Les entreprises doivent dès à présent commencer à prévoir les changements de leurs systèmes de production et travailler étroitement avec leurs fournisseurs pour réussir à temps leur transition vers des systèmes alternatifs aux cages et plus respectueux du bien-être animal. Il ne faut pas attendre 2024 pour agir. EggTrack contrôle cette progression.

Un premier rapport incluant 83 groupes agroalimentaires

83 groupes agroalimentaires européens de la distribution, de la restauration commerciale et hors-foyer, des transformateurs et des producteurs ont été évalués  pour ce premier rapport, sélectionnés en fonction de leur taille et donc de leur potentiel impact sur le marché. L’ampleur et le nombre des entreprises présentées démontrent que toute entreprise n’ayant pas encore pris d’engagement hors-cage est aujourd’hui très en retard !

 

EggTrack, un outil de suivi mis à jour chaque année

Les données utilisées dans le rapport ont été compilées à partir d’informations rendues publiques sur les sites internet des entreprises durant la première quinzaine d’août 2018, et seront révisées chaque année à la même période, jusqu’à l’échéance 2025. Le nombre d’entreprises inclues dans le rapport augmentera également chaque année.

Chiffres clés de la première édition européenne d’EggTrack :

  • 75% des entreprises ont publié les progrès réalisés par rapport à leurs engagements pour au moins une partie de leur approvisionnement.
  • 43% des entreprises ont rendu compte de leurs progrès pour l’ensemble de leurs engagements et de leur chaîne d’approvisionnement. A l’inverse, ce résultat montre également que 67% des entreprises n’ont que partiellement rendu compte de leur avancement.
  • Plus l’échéance est proche, plus la proportion d’entreprises ayant rapporté leur avancement est élevée et plus les progrès ont été importants.
  • Pour les engagements à échéance 2025, 18 entreprises (soit seulement un quart du total) ont reporté publiquement leur avancement, et parmi ces 18 entreprises, le pourcentage d’œufs issus d’élevage hors-cage est de 48% en moyenne.
  • En moyenne, les entreprises qui ont des engagements à échéance 2018-2025 sont aujourd'hui à 61% d'oeufs coquille hors cage et 47% pour les ovoproduits hors-cage.

 

Des chiffres globalement bons : progrès et transparence à consolider

Les rapports de progrès globalement satisfaisants montrent que les entreprises agroalimentaires européennes avancent concrètement dans la réalisation de leurs engagements et affichent une certaine transparence vis-à-vis des progrès réalisés et du chemin qu’il leur reste encore à parcourir. CIWF encourage désormais toutes les entreprises à faire état des progrès réalisés vers les objectifs qu’elles ont affichés, afin d’envoyer un signal fort indiquant que toute l’industrie est engagée à abandonner définitivement l’utilisation de cages pour les poules pondeuses d’ici à 2025.

Pour Amélie Legrand, Responsable des Affaires Agroalimentaires à CIWF France : « Il est primordial que les entreprises qui se sont engagées à s’approvisionner en œufs et ovoproduits hors-cage d’ici à 2025 définissent clairement une feuille de route et fassent régulièrement état de leurs progrès. Nous les encourageons à initier un dialogue très tôt avec leurs fournisseurs afin de pouvoir définir le calendrier prévisionnel et les jalons de cette transformation. Il est extrêmement important également qu’entreprises et fournisseurs soutiennent dès à présent des investissements dans des bâtiments hors-cage qui tiennent pleinement compte du bien-être animal, répondant ainsi tout autant aux besoins des animaux qu’aux attentes des consommateurs. »

Version complète du Rapport EggTrack Européen 2018  (en anglais) ou sur www.agrociwf.fr

Contact presse

Claire Hincelin – claire.hincelin@ciwf.fr - 01 79 97 70 53 - 06 26 07 55 43

Télécharger :

20180918CPEggTrack.pdf (PDF Taille (0,35Mo)