La loupe

Saumons écossais : les profondeurs obscures d'une des plus grandes industries piscicoles du monde

News Section Icon Publié 23/03/2021

Une nouvelle enquête sur l'industrie écossaise du saumon révèle des souffrances chroniques, des infractions à la législation sur le bien-être animal, des taux de mortalité choquants et des menaces alarmantes sur l’environnement. L'enquête et son rapport "Cages sous-marines, parasites et poissons morts : pourquoi un moratoire sur la salmoniculture est impératif", publiée aujourd'hui par CIWF et un réseau mondial d'ONG dans plus de 30 pays, révèle la triste réalité des élevages du célèbre saumon écossais.

Une enquête représentative


L'Écosse est le troisième producteur mondial de saumon atlantique d'élevage exportant vers plus de 50 pays dont la France. Le gouvernement écossais encourage une expansion massive de l'industrie d'ici 2030. Nous avons enquêté, entre septembre et novembre 2020, dans plus de 22 élevages à l’aide de drones et, dans 6 élevages, avec l’aide de plongeurs sous-marins.

Nos images montrent des conditions épouvantables chez cinq des plus grands producteurs de saumon d’Écosse, qui représentent plus de 96% de la production (Mowi, Scottish Sea Farms, Grieg Seafood, The Scottish Salmon Company et Cooke Aquaculture).

 

De grandes souffrances, en silence, à l’abri des regards

 

« Même les enquêteurs expérimentés ont été choqués par ce qu'ils ont découvert », a déclaré Léopoldine Charbonneaux, directrice de CIWF France.


Ils ont découvert des saumons infestés de poux de mer et des niveaux de mortalité élevés.
Les poux de mer sont des parasites qui se nourrissent de la peau, du sang et du mucus des poissons. Leur nombre a augmenté avec l'expansion de l'industrie du saumon. Les méthodes de traitement utilisées par cette industrie (bains chimiques notamment) sont extrêmement douloureuses et souvent inefficaces. De nombreux poissons en meurent.


Dans ces élevages industriels, les poissons sont entassés dans des cages sous-marines nues où ces grands migrateurs nagent en rond sans but jusque parfois deux ans. Les images révèlent des algues poussant dans des plaies ouvertes, des malformations, des yeux ou des morceaux de chair manquants, des poissons maintenus dans de l’eau sale et désoxygénée, des poissons morts jetés dans des fosses à ciel ouvert créant de potentiels risques sanitaires ou flottants dans ces cages surpeuplées.
Ces animaux souffrent à un point tel que jusqu'à un quart d'entre eux mourront avant même d'arriver à l'abattoir.

 

Des impacts environnementaux alarmants

 

Non seulement ces élevages de saumons ne respectent pas la législation sur le bien-être des animaux, mais ils nuisent à l'environnement.


Leurs déchets modifient la chimie des sédiments et tuent la vie sous-marine. Ils peuvent entraîner une mauvaise qualité de l'eau et une prolifération d'algues nuisibles. Des médicaments et produits chimiques (antibiotiques, insecticides) sont rejetés dans l'environnement, le plus souvent toxiques pour les poissons et autres organismes marins, pour les oiseaux et les mammifères.


Par ailleurs, ces élevages menacent les populations de saumons sauvages car ils favorisent la propagation de poux de mer et de maladies. De plus, le croisement entre les saumons d’élevage qui s’échappent et les saumons sauvages peuvent modifier le capital génétique des saumons sauvages et altérer leur capacité d’adaptation.


Enfin, l'élevage de poissons carnivores, comme le saumon, est responsable d'une grande partie de la pêche industrielle qui décime nos océans. Des millions de tonnes de poissons capturés à l'état sauvage sont réduits en farine et en huile de poisson afin de nourrir ces poissons détenus dans les élevages intensifs.

 

Un moratoire impératif


« Compte tenu des nombreux problèmes de bien-être et d'environnement au sein de l'industrie écossaise du saumon, les projets d'expansion sont totalement irresponsables », a ajouté Léopoldine Charbonneaux.


Etant donnés les niveaux de production, les propagations incontrôlables de poux de mer et de maladies, les souffrances engendrées, les menaces sur les populations sauvages et sur l’environnement, l’ONG CIWF mène une action au niveau internationale et demande de toute urgence au gouvernement écossais un moratoire sur l'expansion de l’élevage des saumons, en vue d’éliminer progressivement la salmoniculture intensive. Ainsi, CIWF France appelle les Français à se mobiliser et signer la lettre ouverte.


Confiner des espèces carnivores dans des cages sous-marines et appauvrir nos océans en poissons sauvages afin de les nourrir est une aberration. Finalement, l'élevage de poissons migrateurs essentiellement sauvages, tels que le saumon, a-t-il une place dans un système alimentaire durable ?

Globe

Vous utilisez un navigateur obsolète que nous ne prenons pas en charge. Veuillez mettre à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience et votre sécurité.

Si vous avez d'autres questions à ce sujet ou pour toute autre question, veuillez nous contacter à l'adresse suivante: infofrance@ciwf.fr. Notre objectif est de répondre à toutes les questions dans un délai de deux jours ouvrables. Cependant, en raison du volume élevé de correspondance que nous recevons, cela peut parfois prendre un peu plus de temps. S'il vous plaît, supportez-nous si c'est le cas. Si votre demande est urgente, vous pouvez également nous contacter au 01 79 97 70 50  (lignes ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 17h).