La loupe

Elevage de pieuvres, le désastre annoncé

News Section Icon Publié 08/10/2021

A l'occasion de la Journée mondiale de la pieuvre, un nouveau rapport publié par l’association CIWF, révèle 8 raisons pour lesquelles l'élevage des pieuvres est non seulement cruel, mais nocif pour la planète. L’association a écrit au gouvernement de 4 pays pour demander d’y mettre fin.

 

Élevage industriel des pieuvres, le désastre annoncé…

 

Le rapport intitulé "Élevage industriel des pieuvres, désastre annoncé” (dont voici le résumé en français) révèle que les projets de développement de l'élevage industriel des pieuvres entraîneraient une grande souffrance pour ces animaux en raison de leur nature solitaire et curieuse, et dénonce l'absence de méthode d'abattage acceptable. Il n'existe actuellement aucune loi visant à protéger le bien-être ces animaux dans les élevages. De plus, leur régime carnivore rend leur élevage non durable et nocif pour l'environnement.

 

Une consommation non négligeable et en augmentation !


Les pieuvres capturées à l'état sauvage sont consommées dans le monde entier, notamment dans plusieurs pays méditerranéens d'Europe, ainsi qu'en Asie et au Mexique. En Europe, 130 000 tonnes de pieuvres sauvages sont consommées chaque année. Tous continents confondus, l'Italie est le plus grand consommateur avec plus de 60 000 tonnes par an, la France le 6e avec 7 000 tonnes.

La demande a récemment augmenté notamment aux États-Unis (3e pays consommateur) et au Japon.

Les populations de pieuvres sauvages diminuent…

 

Industrialiser l’élevage de pieuvres, une aberration pour ces créatures et pour l’environnement


Léopoldine Charbonneaux, directrice de CIWF France, explique : « Le film oscarisé Netflix "La sagesse de la pieuvre" a donné au monde un aperçu touchant de la vie de ces animaux sauvages uniques, naturellement solitaires et fragiles. Les personnes qui s’y sont intéressées seront consternées d’apprendre qu'il existe des projets visant à confiner ces créatures fascinantes, curieuses et sensibles dans des élevages industriels. »


Dr Elena Lara, biologiste marine, responsable de la recherche sur les poissons chez CIWF et auteure du rapport, ajoute : « Le mot "pieuvre" vient du grec "októpus" qui signifie "huit pieds". Notre rapport démontre que les pieuvres ne devraient pas être élevées dans des systèmes intensifs. Il expose en détail les immenses souffrances que cela causerait, l'absence de méthode d'abattage sans cruauté et l'absence de toute loi visant à protéger leur bien-être. De plus, il explique pourquoi nourrir, dans des élevages, ces animaux sauvages carnivores avec des farines de poisson n'est pas durable et créerait de vrais dommages à notre environnement. »

 

Léopoldine Charbonneaux conclut : « Ainsi, nous avons alerté les gouvernements d'Espagne, du Japon, du Mexique et des États-Unis pour leur envoyer notre rapport et demander d'empêcher tout développement de l'élevage de pieuvres ».

 

CP 8 oct 2021 Octopus:

Télécharger (PDF Taille (0,28Mo)
Globe

Vous utilisez un navigateur obsolète que nous ne prenons pas en charge. Veuillez mettre à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience et votre sécurité.

Si vous avez d'autres questions à ce sujet ou pour toute autre question, veuillez nous contacter à l'adresse suivante: infofrance@ciwf.fr. Notre objectif est de répondre à toutes les questions dans un délai de deux jours ouvrables. Cependant, en raison du volume élevé de correspondance que nous recevons, cela peut parfois prendre un peu plus de temps. S'il vous plaît, supportez-nous si c'est le cas. Si votre demande est urgente, vous pouvez également nous contacter au 01 79 97 70 50  (lignes ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 17h).