Search icon

Grippe aviaire en Italie : un élevage intensif en cause

News Section Icon Publié 18/12/2014

Un nouveau foyer de grippe aviaire de la souche H5N8 hautement pathogène, vient d’être déclaré dans un élevage intensif de dindes, près de Venise en Italie.

Plus de 1200 oiseaux sont déjà morts dans cet élevage de près de 32 000 oiseaux, qui vont maintenant tous être abattus.

Comme dans tous les autres récents cas de foyers en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, la maladie a été détectée dans un élevage intensif où les oiseaux n’ont pas accès à l’extérieur, ce qui contredit les déclarations de certains dans l'industrie qui demandent à ce que tous les oiseaux soient confinés à l'intérieur pour les protéger du virus.

Le directeur de CIWF International, Philip Lymbery dit : « Ce nouveau cas de grippe aviaire en Italie est une triste nouvelle, et une fois de plus, il a été découvert dans un élevage où les oiseaux n’ont pas accès  au plein air.

Lorsque le virus de la grippe aviaire est présent dans l'environnement confiné et chaud d'un élevage intensif, la maladie peut muter dangereusement. Une fois qu'un virus pénètre dans le bâtiment d’un élevage intensif de volailles où plusieurs milliers d'oiseaux sont entassés, il peut se transmettre rapidement d’un oiseau à l’autre et ainsi se reproduire constamment.

Si une « erreur » ou une modification du code génétique survient lors de la réplication du virus, elle ne peut pas être réparée : c’est ainsi que les virus mutent et créent de nouvelles variantes d’une souche . Les élevages industriels offrent des conditions idéales pour l'émergence d'une nouvelle souche dangereuse de la maladie. Tous les cas de cette épidémie à ce jour en Europe ont été dans ce type d’élevage - nous devrions résister à toute demande d’enfermer les volatiles dans des bâtiments. »