Search icon

Actualités

130 organisations, 1 objectif : la fin de l’élevage en cage

Lire la suite

Hier au Parlement européen à Bruxelles a été lancée la plus grande campagne jamais menée pour mettre fin à l’élevage en cage.  CIWF et plus de 130 organisations se sont réunies pour marquer le coup d’envoi de l’Initiative citoyenne européenne (ICE) visant à mettre fin à l’élevage en cage. 

C’est la 1ere fois qu’une telle conférence de lancement a lieu au Parlement Européen.  Cet événement a permis au comité de citoyens portant cette initiative et des représentants d’ONG de présenter cette mobilisation en vue de faire changer la vie de millions d’animaux d’élevage. Fait marquant, de nombreux euro députés de toutes les nationalités et de tous les partis ont participé activement et sont intervenus pour soutenir cette ICE. Ils ont exprimé haut et fort leur position : l’élevage en cage est moralement et politiquement inacceptable, et économiquement inutile. Tous ont partagé le même enthousiasme et la même mobilisation pour que les cages en élevage soient reléguées au passé.

photo conference 4.jpg

Par la suite, une exposition montrant la réalité de l’élevage en cage a également été inaugurée. Une zone avec visuels d’animaux en cage, les chiffres clés des animaux élevés en cage, par pays et par espèce, et reprenant en détail la demande précise de l’initiative citoyenne. Une seconde zone,  « hors cage », montrant une autre réalité, dans l’avenir, celle de l’élevage sans cageLes euro députés pourront la visiter jusqu’à la fin de cette semaine et soutenir l’ICE en ajoutant leur signature à celle de milliers de citoyens et citoyennes européens.

photo expo.jpg

Dans la foulée, la collecte des signatures débutera en France jeudi le 27 septembre.

Cette ICE vise à faire interdire les cages et les cases pour les poules pondeuses, les poulettes, les poules reproductrices, les lapins d’élevage, les cailles, les canards, les oies, les truies et les veaux (lorsque les cases ne sont pas déjà interdites).

Si le résultat visé est ambitieux, le processus l’est tout autant. Rappelons qu’une ICE nécessite 1 million de signatures collectée et validées en 1 an, dans au moins 7 pays différents.

Mais quand ce nombre de signature est atteint, la Commission européenne devra se positionner sur l’élevage en cage, et une audition devant le Parlement européen pourra avoir lieu.

Soyons donc mobilisés car, ensemble, nous pouvons mettre fin au cauchemar des cages !