Bien-être animal

Deux bovins - tendresse

Les bovins manifestent de l’excitation lorsqu’ils résolvent un problème ! - © Fotolia

Le bien-être animal fait référence à « la qualité de vie telle qu’un animal individuel en fait l’expérience ». Le bien-être animal au sens large englobe non seulement la santé et le bien-être physique de l’animal, mais aussi son bien-être psychologique et la possibilité d’exprimer les comportements importants propres à son espèce. Le bien-être peut être décrit comme satisfaisant si les animaux sont en bonne santé physique et psychologique, se sentent bien et ne souffrent pas, selon les Cinq Libertés.

Les Cinq Libertés pour le bien-être animal

  1. Ne pas souffrir de la faim ou de la soif – accès à de l'eau fraîche et à une nourriture adéquate assurant la bonne santé et la vigueur des animaux.
  2. Ne pas souffrir d’inconfort – environnement approprié comportant des abris et une aire de repos confortable.
  3. Ne pas souffrir de douleurs, de blessures ou de maladies – prévention ou diagnostic rapide et traitement.
  4. Pouvoir exprimer les comportements naturels propres à l’espèce – espace suffisant, environnement approprié aux besoins des animaux, et contact avec d’autres congénères.
  5. Ne pas éprouver de peur ou de détresse – conditions d'élevage et pratiques n’induisant pas de souffrances psychologiques.

Les animaux sont des êtres sensibles

Les animaux sont intelligents et capables de ressentir des émotions telles que la peur et la douleur ainsi que le plaisir et le bonheur.

Les porcs par exemple :

  • Sont capables de ruser et de comprendre les connaissances détenues par d’autres lors de la recherche de nourriture.
  • Sont capables d’identifier leur propre environnement à un jour d’âge.
  • Jouent, explorent et acquièrent une attitude plus optimiste en présence de défis environnementaux.
  • Sont capables de distinguer des personnes portant les mêmes vêtements.
  • Sont capables de comprendre et d’utiliser des miroirs pour trouver de la nourriture.

 Les bovins quant à eux :

  • Ont des compagnons préférés et sont capables de se rappeler jusque 50 à 70 individus.
  • Les veaux sont capables de reconnaître à leur visage les personnes qui s’occupent d’eux.
  • Manifestent de l’excitation lorsqu’ils résolvent un problème.
  • Semblent conscients des émotions des autres, par exemple en mangeant moins si leur compagnon est stressé.
  • Jouent avec leur mère dès l’âge de quelques jours seulement.

Les poules :

  • Peuvent contrôler leurs émotions et sont capables de manifester une frustration émotionnelle.
  • Lorsqu’elles souffrent, choisissent de consommer une nourriture moins attrayante contenant des analgésiques.
  • Utilisent le soleil pour se repérer dans des environnements complexes.
  • Sont capables de négocier des labyrinthes pour obtenir l’accès à des bains de poussière ou à un nid.
  • Se servent de leur mémoire pour trouver de la nourriture à l’âge de deux semaines.
  • Communiquent au moyen de signaux sonores représentatifs évoquant le « langage ».

Partager cette page

Recevez notre lettre d'info