Search icon

Pandémies et élevage industriel

Un marché alimentaire en Chine, vendant des animaux sauvages vivants, serait à l’origine de l’épidémie de COVID-19 qui a  fait des centaines de milliers de malades et des milliers de morts. Cela semble loin du sujet, mais la question vaut la peine d’être posée : l'élevage industriel n’engendre-t-il pas au moins autant de risques ?

Crowded Pigs In Factory Farm Pen

Les élevages intensifs sont des lieux de multiplication de bactéries, de virus et de maladies qui menacent la santé humaine. La taille des élevages, avec tant d’animaux enfermés, très proches génétiquement, leur rythme de croissance élevé et l’affaiblissement de leur système immunitaire augmentent le risque que des maladies se propagent chez les animaux, mutent et soient ensuite transmises aux humains.

La crise liée au COVID-19 ne peut pas être dissociée de nos modes d’élevage et de consommation. Elle rend évident ce que CIWF dénonce depuis des années : notre système agricole et alimentaire n’est ni durable ni résilient et il nous faut urgemment élever et traiter les animaux d'une manière complètement différente.

La fermeture des marchés d’animaux sauvages vivants est importante mais largement insuffisante. Nous devons également mettre un terme à l'élevage industriel, car il engendre de grands risques pour la santé humaine et animale.

Après la crise, nous devrons tirer les leçons et mettre en place un système alimentaire qui respecte les animaux, notre santé, et la nature :

  • en gardant intacts les habitats des animaux sauvages,
  • en élevant beaucoup moins d'animaux, dans des systèmes garantissant un bien-être animal élevé et respectueux de l’environnement et de la biodiversité.
  • Les aides financières qui soutiennent actuellement des systèmes agricoles intensifs devront être supprimées.
  • Les agriculteurs et éleveurs, à la sortie de cette crise, devront être correctement accompagnés pour passer à des systèmes d’élevage plus durables, respectueux des animaux, de notre santé, de la nature et plus résilients.

En tant que consommateurs, notre rôle pour favoriser l’émergence de ce nouveau modèle agricole et alimentaire est de réduire nos consommations de viandes œufs et produits laitiers, et de nous orienter vers des produits issus d’élevage locaux et respectueux du bien-être animal, de notre environnement, de notre santé et des éleveurs et éleveuses.

En continuant à surconsommer des produits issus de l’élevage industriel, soi-disant à « bas coûts », on risque de le payer cher !

Comment agir ?

Pour sauver la planète et nous sauver tous, nous devons mettre fin à l'élevage industriel.  Agissons en interpellant les organisations internationales influentes sur ces sujets, afin de mettre un terme à l'élevage industriel et de protéger notre avenir.

Pour aller plus loin

Pandemic Cover FR