Des lapins géants au Conseil de l'UE

18 mai 2016
Télécharger : 2016MaipetitionLapinsBruxelles.pdf | Size (0,58MB)
Remise de la pétition lapin à Bruxelles - plan d'ensemble

Une cinquantaine de lapins en colère se sont rendus au Conseil de l’Union européenne mardi 17 mai pour remettre une pétition de plus de 600 000 signatures demandant la fin des élevages de lapins en cage.

600 000 signatures contre les cages pour les lapins : Une pétition de poids

Mardi 17 mai 2016, une pétition de plus de 600 000 signatures a été remise au conseil des ministres de l’agriculture de l’Union européenne à Bruxelles par une cinquantaine de lapins géants très remontés, afin de demander la fin des élevages de lapins en cage. Plusieurs ministres sont venus prendre la pétition en main propre dont le ministre de l’agriculture des Pays Bas, pays qui préside l’Union européenne. Stéphane Le Foll, lui n’est pas venu. Nous organiserons donc prochainement une remise en France afin que le ministère prenne le sujet en main.


Le Parlement européen écoute déjà nos demandes. Le député européen Stefan Eck va rédiger un rapport dans les mois à venir, demandant à la Commission européenne d’élaborer une législation sur le bien-être des lapins. Ce rapport sera discuté au sein de la commission Agriculture du Parlement européen, probablement en septembre, puis soumis au vote de l’ensemble des députés fin 2016 ou début 2017.


Une pétition sous forme de BD

Lewis-Lapinot-BD.jpg

Pourquoi une pétition sous forme de BD ? Pour attirer l’attention sur l’énorme fossé entre la fiction et la réalité. Cette action met en lumière la contradiction entre notre amour pour les petits lapins de nos dessins-animés, contes et bandes dessinés… et la façon dont ils sont en réalité traités dans les élevages en Europe.
Pour Aurélia Greff, responsable des campagnes de CIWF France, « Bugs Bunny, Roger Rabbit et Panpan sont bien loin de la réalité dans laquelle vivent les lapins élevés pour leur viande en Europe : entassés dans des cages grillagées, sales, gavés d’antibiotiques, sans jamais voir la lumière du jour ou respirer un peu d’air frais ». Une situation catastrophique alors qu’en Europe et en France, 99% des lapins sont élevés dans des cages.

Cette pétition fait partie de la campagne Une nouvelle ère sans cage de CIWF contre les élevages en cage en Europe. Les citoyens européens et les artistes s’engagent aux côtés de CIWF pour l’interdiction des cages : Lewis Trondheim, Troubs, Anita Jeram et bien d’autres ont dessiné pour soutenir la campagne. Le recueil de ces dessins a été remis au Conseil de l’Union Européenne.


330 millions de lapins élevés en cage en Europe

L’enquête menée par CIWF en 2014 dans des élevages de lapins en Europe avait permis de dévoiler les conditions de vie atroces de plus de 320 millions de lapins : nés dans des cages, ils y passent 80 jours, à l’étroit, sur des grilles nues provoquant blessures et stress, avant d’être abattus. Les femelles allaitantes, quant à elles, sont gardées en cages individuelles durant deux ans.

Les lapins sont les animaux les plus élevés en cage en Europe. Et il n’y a aucune loi spécifique pour les protéger. Il est urgent de passer à l’action. Pour Agathe Gignoux, chargée d’affaires publiques chez CIWF France, « il est temps que la Commission européenne réagisse et comprenne que les citoyens européens ne veulent plus de ce type d’élevages. Il faut mettre en place une règlementation qui interdise les cages et fixe des règles minimales de protection pour les lapins, comme c’est déjà le cas dans certains pays européens. »


Plus d’informations :

Contact presse
Claire Hincelin – claire.hincelin@ciwf.fr - 01 79 97 70 53 - 06 26 07 55 43


Partager cette page

Recevez notre lettre d'info