Search icon

L'Allemagne interdit les cases de gestation pour les truies

News Section Icon Publié 08/07/2020

Début juillet, l'Allemagne a adopté un règlement interdisant les stalles pour les truies. Le nouveau règlement fait suite à de longues négociations, à du lobbying et à des campagnes publiques de nombreuses organisations de protection des animaux et de protection des consommateurs dont CIWF.

«Ce règlement va enfin mettre un terme à une pratique inacceptable », a déclaré Maria Geusser, notre représentante en Allemagne. "Cependant, la longue période de transition (8 ans) est inacceptable, d'autant plus que les stalles de truies couramment utilisées sont illégales en Allemagne depuis 1992."

Malheureusement, les modifications apportées à la réglementation sur les casses de mise bas sont moins ambitieuses. Le temps que les truies devront passer en cage de mise bas passera de 35 jours à 5 jours, ce qui est une avancée, mais la période de transition a été fixée entre 15 à 17 ans !

Quels pays avancent pour le bien-être des truies ?

L'Allemagne est l'un des plus grands producteurs de porcs d'Europe, avec plus de 1,8 million de truies - presque toutes en cage. Cette réglementation est attendue depuis longtemps, mais l'Allemagne n'est pas le seul pays à prendre des mesures pour interdire les cases de gestation.

Actuellement en Europe, seuls la Norvège, la Suède et le Royaume-Uni ont une interdiction totale de l'utilisation des stalles pour truies. Mais les Pays-Bas, le Danemark et l'Autriche, ont appliqué de nouvelles réglementations pour réduire le temps passé par les truies dans les cases de mises bas et gestation ces dernières années.

En France, les truies passent encore la moitié de leur vie en cages. 

Les citoyens européens ne veulent plus des cages

En 2018, nous avons dirigé une coalition de 170 organisations environnementales, de défense des droits des consommateurs et de protection des animaux de toute l'Europe, pour lancer l'initiative citoyenne européenne (ICE) contre les cages. Cette ICE a recueilli plus  d'1,5 million de signatures appelant à la fin de l'utilisation des cages pour les animaux d'élevage eu Europe.

Une telle vague de soutien à cette campagne prouve qu'un avenir sans cages est une priorité pour les citoyens de l'UE et devrait donc être une priorité pour les institutions de l'UE et les gouvernements nationaux.

Découvrez à quel point chaque pays d'Europe est plus ou moins proche d'un avenir 100% sans cage et prenez des mesures pour aider à mettre fin à l'ère de la cage, une fois pour toutes.