Search icon

Fin des exportations au Royaume-Uni ?

News Section Icon Publié 09/10/2012

Le conseil général de Thanet en Angleterre a suspendu les expéditions d'animaux vivants en provenance du port anglais de Ramsgate suite à un grave incident impliquant la mort de 45 moutons.

Le 12 septembre dernier, un camion français de 4 niveaux et son chauffeur -lui aussi français-, transportant des moutons entassés et destinés à l'exportation s’est présenté au port de Ramsgate en Angleterre. Il est de notoriété publique depuis longtemps que le port de Ramsgate n’est pas adapté à cet usage, et la suite des événements ne fait que le confirmer. Et confirmer que les exportations d’animaux vivants doivent cesser.

45 moutons morts

Le camion a été pris en charge par les inspecteurs vétérinaires. Les rapports indiquent que le camion a été arrêté en raison des défauts du véhicule. Nous pensons que ce camion a déjà été arrêté plus d'une fois pour des raisons similaires dans le passé. Les inspecteurs se sont vite rendus compte à quel point ce camion n'était pas « adaptée à l'objectif ».
Les moutons ont été déchargés pendant que les transporteurs recherchaient un camion de remplacement. Deux moutons, dont l'un avec une jambe cassée, ont dû être euthanasiés en raison de leurs blessures. Six moutons sont tombés dans l'eau après avoir été déchargée dans une zone du port où le sol s'est effondré, dont deux qui n’ont pas pu être secouru et se sont noyés.

Suite à ces catastrophes, un vétérinaire a examiné tous les animaux. 41 autres moutons étaient sévèrement boiteux et ont dû être euthanasiés. Près de la moitié de ce nombre avait des infections aux pattes très douloureuses ou d'autres maladies plus anciennes. Ce rapport soulève la question de savoir comment ces animaux ont-ils pu être jugés en état de voyager ?
L'autre moitié avait des articulations disloquées ou des dommages musculaires graves. Nos sources indiquent que la cause de ces blessures pourrait être le camion lui-même. Il semble que les étages hydrauliques ne sont pas adaptés au transport d’animaux et laisse un vide entre les murs et le plancher. Les moutons blessés ont probablement eu leurs membres coincés dans cet espace pendant le transport.

Vers la fin définitive des exportations d’animaux vivants ?

Ces souffrances et ces euthanasies étaient tout à fait évitables. L'exportation d'animaux vivants doit cesser et être remplacé par le commerce de la viande.
La bonne nouvelle, c’est la suspension temporaire des exportations en direct du port de Ramsgate. Comme c’est le seul port britannique qui exporte des animaux vivants, cela pourrait être la fin pure et simple des exportations d’animaux vivants au Royaume-Uni.

Agissez

Participez à l’action de CIWF en Angleterre pour exiger que le gouvernement soutienne le Conseil général de Thanet et sonne le glas des exportations d'animaux vivants au Royaume-Uni. (en anglais)