Search icon

Nouveau commissaire européen désigné

News Section Icon Publié 23/11/2012

L’UE vient de nommer Tonio Borg nouveau commissaire en charge de la santé et de la protection des consommateurs, une fonction qui intègre également le bien-être des animaux de ferme.

Sa nomination intervient à un moment important pour la politique de l'UE concernant le bien-être animal. Les nouvelles législations concernant l'abattage des animaux et l’interdiction des cages de gestation pour les truies vont entrer en vigueur, la politique agricole commune est en cours de réforme, une nouvelle législation est en cours d'élaboration sur le clonage et on constate de très nombreux cas de non-respect des lois existantes sur le transport d'animaux vivants et l’interdiction des cages conventionnelles pour les poules pondeuses.

Le nouveau Commissaire Borg porte une lourde responsabilité. La qualité de vie des 7,3 milliards d'animaux de ferme élevés chaque année dans l'Union européenne est entre ses mains. CIWF saisira toutes les occasions pour travailler avec le commissaire Borg pour favoriser un élevage plus respectueux du bien-être animal en Europe.

CIWF a déjà écrit au Commissaire Borg avec les demandes clés suivantes :

  • Veiller à ce que les lois existantes sur la protection des animaux, notamment pour les porcs, les poules pondeuses et le transport d'animaux vivants, ne soient plus largement bafoués comme c’est le cas aujourd’hui
  • Veiller à ce que toute nouvelle législation soit élaborée en tenant pleinement compte du bien-être animal, selon le traité de Lisbonne
  • Interdire l'utilisation d'animaux clonés et de leur progéniture à des fins de production alimentaire

La position du Commissaire Borg sur ces questions essentielles n'est pas encore claire. Nous sommes impatients de travailler avec lui sur l'orientation future de l'agriculture dans l'UE.