Search icon

Réduire la viande et le lait pour réduire les émissions

News Section Icon Publié 13/05/2014

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) issus de l'agriculture pourraient être réduites de 25 à 40 % si les européens réduisaient de moitié leur consommation de viande et de produits laitiers, selon un rapport de l'ONU.

Ce rapport est une bonne nouvelle pour la planète, les animaux et les hommes. Si nous mangeons moins de viande, et de la viande de meilleure qualité, cela sera mieux pour notre santé et le bien-être des animaux.

ONU : réduire de moitié la viande et les produits laitiers pour réduire les émissions de GES

Le rapport « Nitrogen on the table » de la Commission économique des Nations Unies de l'Europe, affirme qu'un changement alimentaire global aurait un impact positif sur la planète.

Le rapport se concentre sur les émissions d'azote provenant de l'élevage. Le protoxyde d'azote est l'un des GES les plus néfastes ; il entraîne une pollution nocive et l'eutrophisation des rivières et des océans (par l’accumulation excessive d'éléments nutritifs qui peut réduire les niveaux d'oxygène et provoquer la prolifération d'algues).

Si les consommateurs divisaient par deux leur consommation de viande et de produits laitiers, ils pourraient consommer jusqu'à 40 % de moins de graisses saturées, ce qui réduirait le taux de cholestérol et l'obésité.

Le Professeur Mark Sutton, co- auteur du rapport, a inventé le terme « demitarien » pour décrire un régime à teneur réduite en produits laitiers et carnés.

Du point de vue environnemental, la question n'est pas de savoir si vous mangez de la viande ou des produits laitiers, mais en quelle quantité.

Professeur Mark Sutton

Philip Lymbery, Directeur de CIWF International, a déclaré : « Ce rapport est une preuve supplémentaire bienvenue qui montre qu’une réduction de la consommation de viande et de produits laitiers bénéficieront de la planète. Aujourd’hui, notre système alimentaire repose sur l’élevage intensif et sur le soutien financier à que l'on appelle (de manière erronée) la viande "bon marché" »

Globe

Vous utilisez un navigateur obsolète que nous ne prenons pas en charge. Veuillez mettre à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience et votre sécurité.

Si vous avez d'autres questions à ce sujet ou pour toute autre question, veuillez nous contacter à l'adresse suivante: infofrance@ciwf.fr. Notre objectif est de répondre à toutes les questions dans un délai de deux jours ouvrables. Cependant, en raison du volume élevé de correspondance que nous recevons, cela peut parfois prendre un peu plus de temps. S'il vous plaît, supportez-nous si c'est le cas. Si votre demande est urgente, vous pouvez également nous contacter au 01 79 97 70 50  (lignes ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 17h).