Des progrès pour les lapins en Europe

25 janvier 2017

rabbit for webnews.jpg

Aujourd'hui (25 janvier), les membres de la commission agriculture du Parlement européen ont voté en faveur d'un rapport qui donne un signal fort à la Commission européenne pour qu’elle améliore le bien-être des 320 millions de lapins d'élevage en Europe.

Une occasion clé pour améliorer le bien-être des lapins

Actuellement, plus de 99% des lapins élevés pour leur viande dans l'UE passent leur vie confinés dans de minuscules cages vides, incapables d'exprimer leurs comportements naturels. Les députés ont reconnu la nécessité pour les pays européens d’abandonner progressivement les cages de batterie conventionnelles pour les lapins d’élevage, et ont appelé à encourager les systèmes alternatifs, tels que l’élevage en parc. Ce vote ouvre la voie à une nouvelle législation pour les animaux d'élevage en Europe, ce qui n’était pas arrivé depuis plus de dix ans.

Malheureusement, la disposition demandant explicitement la mise en place d’une législation spécifique sur la protection des lapins n'a pas été adoptée à ce stade. Mais nous continuerons à faire pression pour que cette disposition soit réintroduite lors de la séance plénière à venir.

CIWF travaille sans relâche depuis de nombreuses années pour améliorer le bien-être des lapins élevés pour leur viande en Europe. En 2012 et 2014, nous avons exposé la réalité de l’élevage des lapins à travers des enquêtes, largement reprises dans les médias, contribuant à la sensibilisation des citoyens et des hommes politiques.

En mai dernier, nous avons remis une pétition de plus de 600 000 signatures aux ministres européens de l'Agriculture demandant la fin de l'élevage de lapins en cages. Ces derniers jours, nos supporters ont envoyé plus de 588 569 emails aux députés membres de la Commission agriculture afin qu’ils prennent position pour le bien-être des lapins d’élevage.

Nous sommes heureux que de nombreux eurodéputés aient écouté et adopté un certain nombre d'amendements visant à améliorer le bien-être des lapins d'élevage.

Aurélia Greff, responsable campagne pour CIWF France, déclare : « Aujourd'hui, nous avons surmonté le premier obstacle sur la voie de l'amélioration des conditions de bien-être des lapins. C’est encourageant que la majorité des députés européens aient voté en faveur du rapport présenté par le député européen Stefan Eck, reconnaissant la nécessité d’abandonner les cages. C’est un mode d’élevage obsolète qui ne répond pas aux attentes sociétales fortes en matière de bien-être animal »

Créer Une nouvelle ère sans cage pour les lapins en Europe

Après le vote de ce jour, le rapport - qui est soutenu par de nombreux scientifiques - sera voté lors de la session plénière du Parlement européen dans quelques semaines.

Il est essentiel que les députés votent en faveur du rapport - prouvant qu'ils écoutent les appels des citoyens et non pas les groupes d'intérêts particuliers qui souhaitent maintenir des normes cruelles et inacceptables pour les lapins. Nous espérons qu'ils voteront pour un amendement en faveur de l'adoption d'une loi visant à améliorer le bien-être des lapins.

Notre directrice, Léopoldine Charbonneaux, souligne que « c'est un grand pas en avant pour les lapins en Europe. Ce vote porte enfin la question des conditions d’élevage des lapins à l’agenda public et politique. »

* Estimation des chiffres FAOSTAT pour 2010-13


Partager cette page