Search icon

Better Chicken Commitment et étiquetage : Carrefour s’engage sur sa filière poulets

News Section Icon Publié 06/02/2020

Carrefour a annoncé, ce 6 février, son adhésion à l’AEBEA (Association Etiquette Bien-Etre Animal). L'enseigne fournira aux consommateurs une information claire et systématique sur le niveau de bien-être animal et le mode d’élevage, pour toute son offre en poulet frais à ses marques.

Carrefour s’engage aussi à une évolution rapide et ambitieuse de ses cahiers des charges en rejoignant le Better Chicken Commitment. Ainsi, le groupe s’engage en France à ce que l’ensemble de ses produits à marques de distributeur et contenant plus de 50% de poulet respectent les critères du Better Chicken Commitment d’ici à 2026 au plus tard.

Carrefour s’engage à la transparence pour répondre à la demande des consommateurs

Dès 2020, Carrefour va donner l’information sur le niveau de bien-être animal de ses poulets à marques de distributeur, en commençant dès le 18 février avec l’étiquetage des poulets FQC (Filière Qualité Carrefour). 

Le Groupe Carrefour souhaite également proposer des tests de cet étiquetage à ses filiales dans d’autres pays européens, ce qui contribuerait à une harmonisation de cette information au niveau européen.

Carrefour rejoint le Better Chicken Commitment et fait évoluer ses cahiers des charges dès à présent.

Le groupe annonce que le poulet à marque Carrefour commercialisé en France atteindra au moins le niveau C de l’étiquetage bien-être animal d’ici à fin 2020. Grâce à cette transformation, 10 millions de poulets par an profiteront de conditions de vie garantissant une nette amélioration du bien-être animal.

Le poulet fermier commercialisé sous ses marques Filière Qualité Carrefour, Carrefour BIO et Reflets de France devra atteindre quant à lui le niveau A de l’étiquetage.

Ce faisant, Carrefour France s’engage à respecter tous les critères du Better Chicken Commiment d’ici à 2026 au plus tard, pour toute son offre à marques de distributeur, y compris le poulet premier prix.

Amélie Legrand, Responsable des Affaires Agroalimentaires de CIWF France, commente : « Cette annonce témoigne de la réelle ambition du Groupe Carrefour de faire évoluer nos modèles de production et de consommation en France. Avec ces engagements forts, Carrefour s’engage à la transparence auprès de ses clients, à l’accompagnement de ses fournisseurs dans cette transition, et bien sûr à de meilleures conditions de vie pour les millions de poulets que le Groupe commercialise chaque année. »