Search icon

Elimination des poussins mâles : Carrefour s'engage pour mettre fin à cette pratique

News Section Icon Publié 10/02/2020

Carrefour teste une technologie qui permet de repérer les mâles dans l’œuf fécondé et d’éviter le broyage des poussins, pour ses œufs FQC (Filière Qualité Carrefour), produits par Les Fermiers de Loué avec le groupe AAT, spécialiste mondial de l’accouvage, 

Cette technologie de sexage dans l’œuf par spectrophotométrie (par l’analyse des couleurs) est rapide et non invasive. Elle permet de sélectionner les poules pondeuses avant leur éclosion et ainsi éviter d’avoir recours à l’élimination des poussins mâles après leur naissance.

Infographie Sexage Le Parisien
Source infographie : Le Parisien, 10/02/2020

 Les œufs issus de ces poules seront disponibles en rayon dans les magasins Carrefour à partir du 1er mai, date à laquelle 30 000 poules auront bénéficié de cette technologie, pour à terme une production annuelle de 7 millions d’œufs.

CIWF souhaite l’interdiction de l’élimination des poussins mâles après éclosion, afin d’éviter toute souffrance inutile aux animaux et répondre aussi aux attentes fortes des consommateurs sur ce sujet.

Tandis que la meilleure solution selon nous reste l’élevage de souches dites « duales » (où les mâles sont élevés pour leur chair et les femelles pour leurs œufs), la technique de sexage précoce (avant que l’embryon ne soit capable de ressentir la douleur) dans l’œuf est l’une des solutions que CIWF soutient et encourage.

CIWF continuera à suivre ces essais avec grand intérêt et à partager ses recommandations sur tout point de progrès qui serait identifié.

D'autres avancées concrètes se mettent en place pour mettre fin à l'élimination systématique des poussins mâles. En 2019, la marque Poulehouse avait été la première à commercialiser en France des œufs de poules issues de sexage in ovo, grâce à la technologie développée par Seleggt en Allemagne. Récemment, Cocorette et le couvoir Novoponte se sont associés avec l’allemand Seleggt, lauréat du Trophée de l'Innovation 2018 de CIWF, pour déployer cette technique de sexage sur le territoire français en 2020. Les œufs issus de ce couvoir vont permettre de donner naissance à 150.000 poulettes, dont les œufs seront disponibles sous les marques Cocorette et Poulehouse à partir du second semestre 2020.