Search icon

Bonne nouvelle ! Le parlement européen va enquêter sur les transports d’animaux vivants

News Section Icon Publié 22/06/2020

Votre mobilisation paie.

Le 19 juin 2020, le Parlement européen a voté à une écrasante majorité la création d’une commission d‘enquête sur les transports d’animaux vivants.  Nous sommes ravis du résultat de ce vote ! La création d'une telle commission est un événement rare qui montre qu'il existe effectivement un problème grave.

YES

 TOUS les eurodéputés français (sauf un) ont voté POUR cette commission d'enquête. C'est vraiment encourageant !

Ce vote apporte de l’espoir. Chaque année, des millions d’animaux d’élevage sont transportés vivants durant des heures et des jours dans des conditions épouvantables. Entassés dans des camions ou bateaux non adaptés et durant de trop longues durées, certains meurent piétinés, malades ou déshydratés. La réglementation européenne devrait protéger les animaux contre de telles souffrances, mais la plupart des pays de l'UE ne respectent pas les exigences légales en matière de transport et ferment les yeux pour que ce commerce lucratif ne cesse. Pourtant, cela doit cesser. Ce sont des animaux, pas des marchandises. L'UE doit réduire le nombre et la durée globale des transports et mettre un terme aux exportations d'animaux vivants hors des frontières de l'UE.

À l'heure actuelle, les États membres de l'UE appliquent mal la législation de l'UE qui vise à protéger les millions d'animaux d'élevage transportés des milliers de kilomètres pour l'abattage, la reproduction ou l'engraissement chaque année.

La décision du Parlement européen fait suite à une vague d'actions de la société civile, de CIWF et des institutions européennes. La récente stratégie « de la ferme à la fourchette » de la Commission européenne indique clairement que la Commission européenne a l'intention de revoir la législation sur le transport des animaux. En décembre de l’année dernière, le Conseil de l’UE a souligné que « des lacunes et des incohérences manifestes demeurent » concernant les transports sur de longue distances.

La commission d'enquête est un instrument que le Parlement européen peut décider de mettre en place afin de résoudre des problèmes sociétaux urgents. Par le passé, par exemple, le Parlement européen a créé des commissions spéciales à la suite des LuxLeaks et des scandales de la maladie de la vache folle.

Ce vote pour une commission d’enquête est une étape importante pour le bien-être animal. Les violations systématiques de la réglementation lors des transports des animaux sont critiquées depuis des années. La commission d'enquête permettra de mettre noir sur blanc les violations et la mauvaise application du règlement sur le transport des animaux par la Commission européenne et les États membres de l'UE.