La loupe

La Bille Bleue, un modèle d’élevage qui prend de la hauteur

News Section Icon Publié 23/08/2021

Les dessous méconnus de la production de lait et de fromage

 

Les dessous de la production actuelle de lait et de fromage, même bios, sont méconnus. En effet, elle pose de vraies questions :

  • des questions en termes de bien-être animal pour les vaches mais aussi (et surtout) pour leurs veaux mâles, les grands oubliés de la filière laitière : ils sont séparés à la naissance de leur mère, isolés en case individuelle, déplacés (souvent hors de France lors de longs transports en camion), élevés en bâtiment clos, volontairement anémiés, et finalement abattus à la chaîne
  • des questions de sens et de valorisation du travail des éleveurs : l’incohérence du système actuel des filières lait et veau séparées pèse sur les éleveurs avec un veau actuellement peu valorisé, un travail supplémentaire qui pourrait être évité (réchauffer, nourrir et nettoyer les cases des veaux..) et la frustration de voir leurs animaux, y compris issus d’élevages bio, envoyés en élevages intensifs loin de leur ferme de naissance
  • des questions environnementales : ces veaux sont souvent nourris de lait en poudre, transportés très jeunes sur de longues distances pour être engraissés puis abattus. L’ensemble de ces transports a un impact carbone significatif 

Le nouveau rapport du GIEC rappelle les liens indiscutables entre notre alimentation et les changements climatiques. Des solutions existent. Au-delà d'une réduction de notre consommation de protéines animales, il est indispensable de repenser, d'optimiser nos systèmes d’élevage devenus absurdes et de soutenir des élevages extensifs, où le bien-être animal est valorisé de façon ambitieuse.

 

La Bille Bleue, une filière durable qui respecte le bien-être animal, les éleveurs et la planète !

 

La Bille Bleue est une filière éthique qui redonne du sens et qui permet aux veaux laitiers d'avoir une vie digne sur sa ferme de naissance : au pis d’une vache, en extérieur, en groupes sociaux riches et sans restriction alimentaires ou physiques.

Elle regroupe les productions de lait et de viande, aujourd’hui distinctes, sur les mêmes élevages.

En développant cette filière globale et mixte de production de viande bovine et produits laitiers, elle valorise dignement les veaux de la filière laitière, actuellement malmenés par un système hyper-productiviste et centralisé, devenu absurde. Et cela de manière relocalisée, sur leur ferme de naissance.

C’était évident… et pourtant c’est innovant ! En effet, aucune filière structurée n’est à ce jour développée en France pour valoriser les veaux mâles laitiers, notamment ceux issus d’élevages Bio qui sont à ce jour « déclassés » quand ils rentrent en filière industrielle intégrée.

 

Triplés

La Bille Bleue commercialise, ainsi, en même temps :

  • Du fromage, au lait cru et sans présure* animale, provenant du lait des fermes de leurs producteurs. Un lait issu de vaches nourries 100% à l’herbe et pâturant plus de 10 mois dans l’année. Exit les achats de céréales et leur bilan carbone, les fermes de La Bille Bleue sont autonomes en aliments (elles produisent elles même ce qu’elles consomment)

*la présure est une enzyme naturelle extraite de l’estomac des jeunes ruminants non sevrés qu’il faut donc abattre pour pouvoir la collecter. Elle est utilisée dans l’immense majorité des fromages pour faire cailler le lait.

  • De la viande bovine, provenant d’animaux élevés dans ces mêmes fermes et dans le respect du bien-être animal. Par exemple, les veaux ne sont jamais isolés mais grandissent, tous, au pis de leur mère ou d’une vache nourrice. Ils ont accès libre à l’extérieur, au fourrage et à un groupe de congénères. Les animaux sont sevrés puis séparés de leur mère ou de leur nourrice tardivement (7 mois minimum, un âge proche de l’âge naturel de sevrage de ces animaux). Par ailleurs un système d’abattage sur place, à la ferme, est en projet.

Le cahier des charges de la Bille Bleue demande aux éleveurs partenaires des pratiques d’élevage plus respectueuses des animaux et de l’environnement. Il vient s’ajouter aux exigences de l'Agriculture Biologique, en fixant comme premier objectif le bien-être des veaux et vaches de cette filière mixte : élevage, alimentation, logement et prochainement abattage des animaux sont pris en compte.

La Bille Bleue Orga

La Bille Bleue est implantée dans le Grand Ouest, avec aujourd’hui plus de 10 éleveurs partenaires, répartis sur les régions Pays de la Loire et Normandie. Ce modèle d’élevage vertueux monte en puissance dans ces régions car la filière La Bille Bleue répond à une problématique prégnante des éleveurs laitiers bio.

La boutique en ligne est ouverte, une activité de vente sur les marchés démarre et les premiers retours sont très positifs sur la qualité des produits.

La formation de vétérinaire, le parcours et les convictions du fondateur, Erwan Spengler, ont été ses moteurs pour concevoir et développer la Bille Bleue :

« Ma formation de vétérinaire m’a permis de côtoyer animaux, éleveurs et professionnels du monde agricole. Ce bagage m’a permis de mener des réflexions sur le fonctionnement des filières, d’autant qu’en tant que consommateur engagé, j’ai pu observer que des "trous dans la raquette" persistent dans de nombreuses filières d'élevage, y compris en Bio. Ces réflexions et ma première expérience de chef d’entreprise dans l’agroalimentaire m’ont donné envie d’agir ».

Bravo à la Bille Bleue !

La Bille Bleue Logo
Globe

Vous utilisez un navigateur obsolète que nous ne prenons pas en charge. Veuillez mettre à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience et votre sécurité.

Si vous avez d'autres questions à ce sujet ou pour toute autre question, veuillez nous contacter à l'adresse suivante: infofrance@ciwf.fr. Notre objectif est de répondre à toutes les questions dans un délai de deux jours ouvrables. Cependant, en raison du volume élevé de correspondance que nous recevons, cela peut parfois prendre un peu plus de temps. S'il vous plaît, supportez-nous si c'est le cas. Si votre demande est urgente, vous pouvez également nous contacter au 01 79 97 70 50  (lignes ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 17h).