Search icon

Poules en cage : CIWF passe à l'attaque

News Section Icon Publié 15/07/2020

En catimini, par son inaction, le gouvernement tente un nouveau recul sur le bien-être des poules pondeuses : nous avons décidé de passer à l’action et l’obliger à agir.

Un léger progrès voté en 2018

Le 2 octobre 2018, la loi Agriculture et alimentation a été votée. Comme nous l’avions déploré à l’époque, elle n’incluait que très peu d’avancées pour l’élevage et le bien-être animal. Seul article à retenir : l’interdiction de mise en production de tout bâtiment nouveau ou réaménagé pour les poules pondeuses en cage. Bien que cela ne signifiait pas l’arrêt des cages existantes, c’était une avancée pour améliorer le bien-être des poules pondeuses et mettre fin, à terme, à l’élevage de poules en cages.

Poules cages 2015 HD

Un ministère qui ne respecte pas la loi

Mais depuis, le ministre de l’Agriculture essaye de réduire la portée de cet article. Le gouvernement n’a pas suivi la voie juridique nécessaire : il n’a pas pris de décret d’application comme la loi l’y oblige. Un projet a circulé, limitant seulement les agrandissements, mais sans suite. 

CIWF pousse le gouvernement à agir

Devant ce recul, nous avons déposé une requête devant le Conseil d’Etat : le Premier Ministre doit édicter un décret d’application et un décret conforme à l’esprit de la loi volonté du législateur : interdire toute nouvelle cage !

Ce processus, nous le savons, va être long ; il nous faudra attendre plusieurs mois avant de connaître la décision du Conseil d’Etat dans ce dossier. Mais la fin de l’élevage en cage est inéluctable, et nous ne cesserons pas de nous battre pour l’obtenir.