Quels poissons choisir ?

filet-saumon

Bio ou label rouge pour les poissons d'élevage

Les poissons d'élevage

Si vous consommez des poissons d'élevage, donnez votre préférence au label biologique, dont les méthodes d'élevage sont plus respectueuses : les poissons sont nourris à base de matières premières issues de produits de la mer et de pêcheries durables, complétées par des aliments d’origine végétale bio, les intrants sont limités durant le cycle de vie des poissons, la densité d’élevage est plus faible...

Il existe aussi certaines productions sous Label Rouge, principalement de saumon, truite et turbot. Vous pouvez en savoir plus sur le site Aqualabel.

Les poissons sauvages

Si vous achetez du poisson sauvage, sélectionnez de préférence le label MSC (Marine Stewardship Council) qui a développé des référentiels pour une pêche durable.

Sélectionnez aussi les espèces qui ne sont pas menacées. Vous pouvez télécharger la brochure "Quel poisson peut-on encore servir ?" sur le site de Greenpeace.

Voici quelques suggestions plus précises pour vous guider dans vos achats :

  • Ne plus consommer de thon rouge, de requin et de poisson de grands fonds (comme le flétan, le grenadier ou l'empereur).
  • Eviter les espèces suivantes : bar, cabillaud, carrelet, crevette, églefin, espadon, limande, lotte, merlu, raie, saumon de l'Atlantique, sole, thon (albacore, germon, obèse).
  • Privilégier les produits issus d'une pêche durable et locale (par exemple le bar de ligne de la côte française, le cabillaud de la mer d'Iroise des pêcheries normandes et bretonnes).
  • Varier les espèces consommées : on mange majoritairement 3 ou 4 espèces (thon tropical, saumon d’élevage, crevettes tropicales, colin d’Alaska) alors que des dizaines d’espèces sont disponibles sur le marché.

Partager cette page

Recevez notre lettre d'info