Transport des animaux vivants

Chaque année dans le monde, des millions d'animaux vivants sont transportés à des milliers de kilomètres, pour être abattus à l'arrivée ou engraissés avant l'abattage.

Ces transports longues distances sont un phénomène mondial. En Europe, en Amérique du Nord et du Sud, en Australie... les animaux doivent souvent endurer des heures de route avant de longs voyages en mer pour atteindre leur destination finale.

Le transport longue distance entraîne d'énormes souffrances

  • La surpopulation - Les animaux sont entassés dans des camions ou des cales de bateaux. Beaucoup sont blessés ou piétinés à mort.
  • L'épuisement et la déshydratation - Ils peuvent être en transit pendant des jours, souffrir de températures extrêmes, rester sans nourriture et sans eau en quantité suffisante, sans repos. Certains en meurent.
  • La douleur et le stress - Les animaux sont des êtres sensibles et ressentent la douleur et la peur durant les transports.
  • Le système immunitaire des animaux est souvent affaibli en raison des difficultés inhérentes aux transports longues distances, ce qui se traduit par des maladies plus facilement attrapées.
  • Les animaux sont souvent transportés vivants simplement pour être abattus à l'arrivée, dans des conditions ne respectant pas les règles internationales en matière de bien-être animal.
  • Protection juridique - Lorsque les animaux sont exportés d'Europe vers des pays hors de l'UE, ils ne sont plus protégés. Ils peuvent subir des traitements terribles pendant le transport et au moment de l'abattage.

Ce que nous faisons

CIWF demande la fin de tous les transports d'animaux vivants sur de longues distances. Nous voulons que les animaux soient engraissés et abattus aussi près que possible de leur lieu de naissance et que le transport d'animaux destinés à l'abattage soit remplacé par l'exportation de viande.

S'attaquer au commerce mondial du transport d'animaux vivants est une tâche colossale. CIWF mène cette bataille sur plusieurs fronts :

  • Réduire la durée maximale de voyage au sein de l'UE
  • Interdire les exportations de l'UE vers les pays tiers
  • Veiller à ce que la législation et les normes internationales sur le bien-être des animaux durant le transport et l'abattage soient appliquées.

Ce que vous pouvez faire

  1. Signer la pétition européenne "Stop the trucks / Arrêtons les camions"
  2. Demander au Ministre de l'agriculture de cesser les exportations françaises vers la Turquie
  3. Découvrir nos enquêtes sur les transports
  4. Faire un don
  5. Partager la vidéo "Les pérégrinations de Marguerite" :

 



Partager cette page

AGIR

Ce que vous pouvez faire aujourd'hui contre les transports longues distances :